Utilisation de la Fenix 2 pour un trail ou un ultra-trail

J’ai récemment eu la chance d’aller courir autour du Mont Blanc. C’était pour moi l’occasion de tester ma Fenix 2 sur le terrain pour lequel elle est construite. Il y a du bon et du moins bon. J’ai envie de voir le verre à moitié plein : la montre peut faire le boulot mais il faut oublier les promesses de Garmin.

Continue la lecture

Comment s’entraînent les champions

Cette semaine est paru dans PLOS One un article de l’équipe norvégienne de Stephen Seiler décrivant une année d’entrainement de leurs meilleurs champions de ski de fond et de biathlon. Ils décrivent l’organisation de l’entrainement l’année où les athlètes ont gagné une médaille d’or aux Jeux Olympiques ou aux championnats du monde. Les VO2max oscillent entre 81,2 et 92,5 ml/kg chez les hommes et 69,1 à 76,6 ml/kg chez les femmes. Ca ne rigole pas.  Continue la lecture

Les fentes de timidité

En lisant un livre de vulgarisation sur la théorie de l’évolution j’ai découvert les fentes de timidité.

Certains arbres maintiennent entre eux un espacement. Les branches ne s’enchevêtrent pas. Dans l’article Wikipédia, il est expliqué que ce phénomène existe peut-être aussi pour les racines.  Les mécanismes sous-jacents ne sont pas bien compris : des hypothèses mécaniques ou chimiques sont avancées.

Ainsi, on peut se demander s’il s’agit d’un phénomène collaboratif entre les essences d’une même espèce pour laisser passer de la lumière ou alors si ça n’est pas plutôt un phénomène de défense à comprendre comme une bulle de protection des ressources de l’individu.

Magie d’internet, de lien en lien, j’ai appris qu’un botaniste nommé Francis Hallé avait étudié ce phénomène et plus globalement l’architecture des arbres. Sa page Wikipédia donne envie d’aller lire ses bouquins, il a l’air passionné et passionnant.

Fascinant non ?

River of Blue.jpg
«River of Blue» par refractorFlickr. Sous licence CC BY 2.0 via Wikimedia Commons.

Repenser le rêve d’Icare

Je viens de terminer le livre de Nick Lane sur la mitochondrie intitulé Power, Sex, Suicide: Mitochondria and the Meaning of Life. C’était passionnant. Grâce à ce livre je me suis replongé dans des fondamentaux de biologie cellulaire sur la bioénergétique, la reproduction et la mort.Je ne savais pas à quel point l’évolution du vivant vers des organismes multicellulaires étaient à ce point liée à la bioénergétique. C’est à la fois simple et complexe, un peu vertigineux en somme.

41NwnnEgEnL._SS500_

Continue la lecture