GR 20, le sud

Quelques détails techniques par ici.

GR 20, le nord

Utilisation de la Fenix 2 pour les sports aériens

Hello !

J’ai testé début août la Fenix 2 dans deux configurations aéronautiques : vol avion + voltige et parachutisme.

Le verdict est bon. L’altimètre était réactif. En avion ça se passait vraiment bien. En montant bien avec un Pil motorisé B2H4 (1000 ft/min environ) la montre suivait. Il existait un petit décalage entre la Fenix 2 et les altis analogiques au delà de 12 500 pieds. Rien de préjudiciable.

En chute libre, la lecture de la Fenix 2 est bonne. Le rafraichissement de l’écran est juste un poil en retard pour suivre la chute à 50 m/s. Ceci dit l’alti était presque au même niveau d’affichage que mon altimètre de para de référence.

Sous voile, l’altimètre était très bien lisible et je me suis amusé à afficher l’angle de plané. J’ai bien joué avec la voile et les arrières pour changer ma finesse et les données étaient cohérentes.

Il me reste à tester le mode HALO/HAHO. Un de ces 4 peut-être…

Maillot Ultra Carrier de chez WAA

Avant de partir faire la reco de la CCC, j’ai acheté ce tshirt de chez WAA. Ainsi je pouvais à la fois faire mon fayot de service et avoir le tshirt manches longues obligatoire.

Je l’ai trouvé super ! Les poches devant et derrières sont bien fichues et permettent de compléter le portage par le sac à dos, et/ou d’accéder plus facilement à des objets comme son roadbook plastifiée ou la tasse réutilisable pliable.

J’ai particulièrement apprécié sa versatilité : manche retroussée et zip grand ouvert dans les montées et l’inverse au sommet du col.

J’avais également fait une sortie rallongée autour de chez moi et j’ai trouvé pratique de pouvoir y caser ma clé de maison, le téléphone et un gel sans tout tenir à la main (et je déteste toutes les ceintures que j’ai pu acheter)

Bref, je pense que c’est un bon achat pour courir quand la distance s’allonge sensiblement…

 

Without deviation from the norm, progress is not possible. Frank Zappa (1940-1993)