Mise en avant

Campagne de recueil de dons pour l’Hôpital Marie Lannelongue

Je prépare mon premier triathlon (très) longue distance. Il s’agit d’une course au format « Ironman » : au programme 3,8 km  de nage, 180 km de vélo et 42 km de course à pied. L’événement aura lieu à Roth en Allemagne près de Nuremberg le 1er juillet 2018.

Il me tient à cœur (ahahah) de mener en parallèle à la fin de ma préparation une campagne de recueil de dons pour l’ Hôpital Marie Lannelongue à côté de Paris. Pourquoi cet hôpital ? Parce  que j’y ai été opéré en 1982. Je suis né avec une malformation cardiaque et c’est là que j’ai été réparé. Sans l’hôpital Marie Lannelongue il n’y aurait jamais eu de course pour moi, alors récolter des dons me parait naturel. La chirurgie cardiaque transforme vraiment la vie des patients atteints d’une anomalie congénitale. Je m’étouffais avec le simple effort de boire un biberon et aujourd’hui je pense pouvoir faire douze heures de sport d’affilée. Significatif n’est ce pas ? Enfin, faire un don à cette fondation permet aussi de montrer le soutien que vous m’apportez, et ça fait toujours plaisir ! merci !

Dear friends, 

I’m training for my first Ironman triathlon in Germany this summer, it’s called Challenge Roth. The deal is to swim 3.8 km, then ride 180 km and finally run 42 km. I’d like to take advantage of the months ahead to do fundraising for an hospital specialised in heart surgery. It is called Hôpital Marie Lannelongue, it’s close to Paris. I’d like to support them because I had a surgery there when I was 1,5 year old. I was born with a congenital heart disease and their great care (and my parents’ nerves of steel) gave me the opportunity to live normally and practice tough endurance sports like triathlon. Giving to them will help cure young childrens from disease and make a huge difference in their future. Also, it’s an indirect way to show me your support, thank you!

J’ai choisi de vous donner le lien directement pour le Fond de Dotation de l’hôpital plutôt que de passer par une plateforme qui ponctionne une partie des dons.

ACCES AU SITE WEB POUR DONNER / GIVE

Indiquez juste Triathlon Roth Rémi dans les commentaires du site de l’Hôpital Marie Lannelongue pour suivre la campagne jusqu’à la course.

P.S. n’hésitez pas à donner beaucoup ! mais un peu c’est super aussi 😀  les dons sont déductibles de vos impôts en France

Merci !

 

 

 

 

 

 

 

 

VOS AVANTAGES FISCAUX

Les dons réalisés au profit du Fonds de Dotation Marie Lannelongue bénéficient d’un dispositif fiscal avantageux conformément au code général des impôts :

  • Particuliers : 66% du montant des dons réalisés au profit du Fonds de Dotation Marie Lannelongue peuvent être déduits de l’impôt sur le revenu dans la limite de 20% des revenus imposables. (Les dépassements de ce seuil seront reportables sur 5 ans)
  • Entreprises : 60% du montant des dons réalisés au profit du Fonds de Dotation Marie Lannelongue peuvent être déduits de l’impôt sur les sociétés dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire. (Les dépassements de ce seuil seront reportables sur 5 ans)

Par exemple, après déduction fiscale, un don de 100 € ne vous coûte en réalité que 34 €.

Votre don L’hôpital Marie Lannelongue reçoit Vous pourrez déduire de vos impôts Votre don ne vous coûte que
50 € 50 € 33 € 17 €
100 € 100 € 66 € 34 €
150 € 150 € 99 € 51 €
200 € 200 € 132 € 68 €
500 € 500 € 330 € 170 €

Campagne de recueil de dons pour l’Hôpital Marie Lannelongue (bis)

Je prépare mon premier triathlon (très) longue distance. Il s’agit d’une course au format « Ironman » : au programme 3,8 km  de nage, 180 km de vélo et 42 km de course à pied. L’événement aura lieu à Roth en Allemagne près de Nuremberg le 1er juillet 2018.

Il me tient à cœur (ahahah) de mener en parallèle à la fin de ma préparation une campagne de recueil de dons pour l’ Hôpital Marie Lannelongue à côté de Paris. Pourquoi cet hôpital ? Parce  que j’y ai été opéré en 1982. Je suis né avec une malformation cardiaque et c’est là que j’ai été réparé. Sans l’hôpital Marie Lannelongue il n’y aurait jamais eu de course pour moi, alors récolter des dons me parait naturel. La chirurgie cardiaque transforme vraiment la vie des patients atteints d’une anomalie congénitale. Je m’étouffais avec le simple effort de boire un biberon et aujourd’hui je pense pouvoir faire douze heures de sport d’affilée. Significatif n’est ce pas ? Enfin, faire un don à cette fondation permet aussi de montrer le soutien que vous m’apportez, et ça fait toujours plaisir ! merci !

Dear friends, 

I’m training for my first Ironman triathlon in Germany this summer, it’s called Challenge Roth. The deal is to swim 3.8 km, then ride 180 km and finally run 42 km. I’d like to take advantage of the months ahead to do fundraising for an hospital specialised in heart surgery. It is called Hôpital Marie Lannelongue, it’s close to Paris. I’d like to support them because I had a surgery there when I was 1,5 year old. I was born with a congenital heart disease and their great care (and my parents’ nerves of steel) gave me the opportunity to live normally and practice tough endurance sports like triathlon. Giving to them will help cure young childrens from disease and make a huge difference in their future. Also, it’s an indirect way to show me your support, thank you!

J’ai choisi de vous donner le lien directement pour le Fond de Dotation de l’hôpital plutôt que de passer par une plateforme qui ponctionne une partie des dons.

ACCES AU SITE WEB POUR DONNER / GIVE

Indiquez juste Triathlon Roth Rémi dans les commentaires du site du CCML pour suivre la campagne jusqu’à la course.

P.S. n’hésitez pas à donner beaucoup ! mais un peu c’est super aussi 😀  les dons sont déductibles de vos impôts en France

Merci !

 

 

 

 

 

 

 

 

VOS AVANTAGES FISCAUX

Les dons réalisés au profit du Fonds de Dotation Marie Lannelongue bénéficient d’un dispositif fiscal avantageux conformément au code général des impôts :

  • Particuliers : 66% du montant des dons réalisés au profit du Fonds de Dotation Marie Lannelongue peuvent être déduits de l’impôt sur le revenu dans la limite de 20% des revenus imposables. (Les dépassements de ce seuil seront reportables sur 5 ans)
  • Entreprises : 60% du montant des dons réalisés au profit du Fonds de Dotation Marie Lannelongue peuvent être déduits de l’impôt sur les sociétés dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire. (Les dépassements de ce seuil seront reportables sur 5 ans)

Par exemple, après déduction fiscale, un don de 100 € ne vous coûte en réalité que 34 €.

Votre don L’hôpital Marie Lannelongue reçoit Vous pourrez déduire de vos impôts Votre don ne vous coûte que
50 € 50 € 33 € 17 €
100 € 100 € 66 € 34 €
150 € 150 € 99 € 51 €
200 € 200 € 132 € 68 €
500 € 500 € 330 € 170 €

You want to be tough, be tougher

J’ai écouté aujourd’hui le dernier Jogging Bonito. Les deux chroniques étaient encore très intéressantes ! Comme ça fait des mois que je mange des motivational clips sur You Tube en me défonçant la gueule sur home-trainer j’ai forcément envie de répondre sur la chronique d’Emir au sujet du dépassement de soi. Le travail est une valeur à laquelle je suis fortement attaché, alors j’aimerais donner quelques réflexions personnelles sur ce sujet.

Mais bien sûr que toute l’exagération des réseaux sociaux à grand coup de hashtag dégoulinant de sueur c’est de la merde !

Mais bien sûr que le travail, l’acharnement et se défoncer apportent de la satisfaction !

Je descends à l’instant du vélo après avoir poussé très fort. Je suis allé jusqu’à FC max ce qui est rare sur le vélo, jusqu’à ne plus arriver à tenir l’objectif de puissance que je m’étais donné. J’ai joué avec mes limites, je ne trouvais plus d’air… mais j’ai été à deux doigts d’un record perso alors je descends du vélo d’autant plus heureux qu’au départ j’avais la flemme +++ et que mon imagination essayait de me convaincre de transformer l’exercice en un truc plus facile. (Et puis j’aurais bien été boire un coup en terrasse avec ces premières chaleur (Dans le  Nord, si on passe les 15° on sait que ça va pas durer alors on fait terrasse/pelouse/bbq dans la journée, obligé !)).

Comme dit Joe Rogan dans son podcast « heureusement que je suis le fainéant le plus discipliné sinon je ne serais qu’une chiffe molle devant ma télé ! » La discipline de continuer à s’entrainer lorsqu’on n’a pas envie n’exclue pas l’intelligence de choisir un exercice adapté à son niveau de fatigue. L’envie de repousser les limites d’une journée pour faire un max de choses n’exclue pas non plus la compréhension que le repos et le sommeil sont des passages obligés pour atteindre ses objectifs. C’était l’objet de mon billet récent « des zig et des zags ».

Mais quelle satisfaction quand après des semaines de travail on est reçu à son concours; quand après des semaines de réflexion, un projet créatif abouti (un podcast par exemple :)); quand après des mois d’entraînement on bat son record… quand on se sent fort parce qu’on a durement travaillé, c’est un sentiment tellement puissant que je ne peux que vous encourager à travailler pour y goûter !

Alors oui, c’est à nouveau certain, il faut savoir prendre la com’ des réseaux sociaux pour ce qu’elle. A small incentive but not hard rules. Ca n’est pas en vous défonçant deux trois fois à l’entrainement que les choses vont changer, c’est en vous entrainant des heures, des centaines d’heures avec de longues minutes passées hors de votre zone de confort seront nécessaires pour progresser et établir de nouveau repères. Lorsque les plus tough annoncent qu’il faut devenir confortable avec l’inconfort c’est très difficile mais je perçois une part de vrai. En répétant chaque semaine l’exercice que je viens de finir, je finis par amadouer la difficulté, l’exercice me fait encore peur à chaque fois que je sais que je vais devoir le faire, mais lorsque j’y suis, j’y suis, j’amadoue la difficulté, je cherche des ressources mentales, j’essaye des trucs, I embrace pain pendant une fraction de seconde, et ça redevient horrible dans l’instant suivant… mais semaine après semaine des choses se passent que ça soit sur le plan mental et physique et je peux témoigner que c’est valorisant et que ça participe à être bien dans mes baskets !

Donc : regardez Rocky (surtout le 2 et le 3, le 1 est un peu long !), accrochez vous à des objectifs, donnez vous du temps pour y arriver et battez vous ! le travail paye !

GET AFTER IT