My 2 cents sur l’affaire de la fresque

Depuis ce week-end, je suis l’affaire de la fresque de l’internat de Clermont-Ferrand.  En quelques mots, il s’agit d’un dessin peint sur un mur de l’internat de l’hôpital de Clermont-Ferrand. L’internat est le lieu de vie des internes, là où ils dorment, mangent et vivent lorsqu’ils ne sont pas affairés dans les services. Le dessin représente une partouze de super-héros. Il a été dessiné il y a quinze ans à l’occasion d’une grève. La légende du dessin semblait assimiler les super-héros aux internes de l’époque, symbolisant peut-être une sorte d’agape après la bataille… La fresque est clairement explicite (dans son acception très anglo-saxonne)

Pour une fois, je vais sortir (un peu) de l’image bien lisse (construite) dans ce monde virtuel pour donner mon avis. Continuer la lecture de My 2 cents sur l’affaire de la fresque

La douleur chez le sportif

On entend souvent dire que les sportifs sont des masochistes. Je ne suis pas d’accord. Je trouve ça difficile de s’entraîner intensément, et je ne « kiffe » pas me mettre en difficulté. Ce que j’aime c’est avoir le courage de sortir de ma zone de confort. Ainsi je me rends compte que les contours de cette zone sont flous et que je peux aller bien plus loin que je ne pense. Se dépasser dans le sport est un formidable moyen de construire de la confiance en soi. Rien que ça justifie le fait de se lancer dans de l’entraînement qui me pousse dans mes limites.

La Tête au Carré, émission que j’aime bien, a traité récemment de la douleur chez le sportif en s’appuyant sur un reportage de Radio France.

J’ai apprécié l’approche avec un focus important sur les techniques mentales pour gérer la difficulté de l’effort intense. Je crois que c’est vraiment un sujet passionnant qui peut être extrapolé à beaucoup d’autres situations. Allez donc écoutez, c’est sympa et on comprend bien que lorsque le sportif dit qu’il « veut se faire mal » c’est surtout une expression pour dire qu’il sort de sa zone de confort, je ne crois pas qu’il y ait une recherche de phénomènes physiques douloureux. Vraiment pas.

Un cas difficile

On vient de me proposer un patient pour une chirurgie ORL carcinologique lourde (pas d’alternative autre que l’abstention thérapeutique) Il y aura une trachéo en post-op.

Le patient à 62 ans.

Par mis ses antécédents je retiens :

* cardiopathie dilatée (VG 74 mm, FE 35%, OG 42 mm, IM 2, PAPs 35, anévrysme paroi latéral VG) Continuer la lecture de Un cas difficile

200, le vélo autrement

J’ai découvert le magazine 200 grâce à des copains avec qui je roule. Puis, j’ai eu la chance de combattre le froid avec Alain autour de Polygone Wood, le directeur de la publication. Je l’aimais déjà ce magazine, mais le fait de rouler et de papoter avec Alain m’a rendu à l’évidence, il fallait que je m’abonne. C’est chose faite ! Achetez le, c’est vraiment du tout bon.

200, le vélo autrement

DSC01206 (1)

Crico

Contrôle des voies aériennes par une cricothyroïdotomie + jet-ventilation à haute fréquence pour une sténose de la filière laryngée sus-glottique d’étiologie rare. L’objectif était de pouvoir faire une micro-laryngoscopie en suspension +/- un traitement endoscopique par laser. La filière a été évaluée comme très précaire juste avant en naso-fibroscopie (environ 4 mm de diamètre.)

Longue préoxygénation en position proclive. Repérage de la membrane crico-thyroïdienne. Anesthésie locale du point de ponction. Rémifentanil en AIVOC pour la sédation.

Attention cette vidéo peut choquer un public non averti. Continuer la lecture de Crico