Premier entraînement en Vibram KSO

Mes lectures m’ont poussé à m’intéresser aux chaussures minimalistes pour une meilleure foulée. Lors d’un détour dans la Hancock Tower avant le marathon de Chicago, j’ai aperçu les chaussures Vibram dans la vitrine d’un magasin, ma curiosité s’est ravivée.

Premier constat : je vous conseille vivement d’essayer la chaussure plutôt que de l’acheter sur le Net. Très clairement, sans les conseils du vendeur sur les modalités d’utilisation de la chaussure, j’aurais abandonné mon achat, avec un achat sur le Net, j’aurais été déçu à coup sûr. Je me suis bien renseigné sur d’éventuels problèmes de fiabilité car j’ai été refroidi lors de mon achat de Nike Free à leurs débuts. Attention à la taille, j’ai un pied plutôt large et cela a été difficile de trouver la bonne taille, je prends du 41 en Mizuno pour la CAP habituellement et pour les Vibram j’ai acheté du 41 également.

J’ai commencé par m’habituer à marcher un peu avec. On a vraiment une super sensation, moi qui adore marcher pieds nus je suis ravi.

J’ai bien attendu le temps de récup nécessaire avant de les chausser pour un petit footing. La sensation est vraiment amusante, je comprends mieux tout de suite que la foulée impacte trop le talon, je me mets alors à sautiller comme une danseuse qui court sur ses pointes. Evidemment au bout d’un petit moment ça fait mal aux fessiers de courir sur les pointes. Je ralentis ma cadence, me concentre sur de petits pas à cadence moins élevée pour essayer de sentir l’impact au milieu de mon pied.

Au fil des kilomètres, je me sens bien avec cette petite foulée et j’ai vraiment l’impression de ne plus taper le sol avec le talon. La pluie et le vent s’en mêle et clairement la chaussure minimaliste n’est pas une godasse de trail en gore-tex !

Je rentre content de cette expérience, bien décidé à continuer à m’entrainer sur des courtes sorties ou sur piste.

A bientôt !

Des liens intéressants sur runblogger.com ici et (traduit par noobcoureur)

10 réflexions sur « Premier entraînement en Vibram KSO »

  1. Tu as fais le pas ^^ je suis impatient de lire ton évolution 😉 tu as fait combien de km pour cette première sortie ?
    J’hésite toujours pour ma part, d’autant plus qu’il me semble que j’ai déjà une attaque par le milieu du pied (faut vraiment que je me fasse filmer :p) avec des chaussures largement amortie… enfin je pense que je vais craquer sur des chaussures de « transitions »

      1. Salut,
        J’ai également fait l’achat sur des Fivefingers Sprint.
        J’ai eu de supers ressentis et une foulée dynamique et également une tendinite au niveau du gros orteil.
        J’ai la chance de bosser avec un podo spécialisé en Bio Méca et nous avons regardé la chose de plus près et il est possible de corriger mon appui avec des demi semelles.
        Il est vrai aussi que j’étais à 3 sorties de 10 Km par semaine.
        J’ai fait également une séance avec mon ostéo qui m’a confirmé qu’il est possible d’utiliser nos amortisseurs naturels mais progressivement car c’est une redécouverte de nos appuis.

  2. Alors Nfkbo, tu as d’autres sorties à ton actif avec ces FiveFingers ?

    Pourrais tu nous faire partager tes impressions, sensations s’il te plait ?

    Enzo

    1. Oui, j’ai plein de sorties avec mes VFF. Sur garmin connect, je mets en premier la paire de chaussure utilisée pour la sortie.

      Je les aime bcp. Si je pouvais les porter plus, je le ferai !

      Je sens bien que j’ai probablement trop d’impact sur le talon quand je cours avec, c’est un peu comme quand gamin tu cours sur la digue de la plage pied nus, dong dong dong dong dong ça tape dur. Alors je raccourcis progressivement ma foulée au bout d’une quinzaine de minutes d’échauffement et je pense que j’ai un meilleur impact en milieu de pied (tu as vu les vidéos dans l’autre billet ?) Par ailleurs lorsque je cours sur de la piste ou des chemins sans trop de cailloux j’ai l’agréable sensation d’utiliser plus mes orteils pour agripper le sol. J’adore ! par contre je suis pas sûr que ça soit bien sur le plan biomécanique de faire une telle flexion plantaire qui accroche le sol mais j’aime la sensation 🙂

      En conclusion, à utiliser de temps en temps pour du travail qualitatif sur la foulée ou pour le plaisir de marcher pieds nus dans la rue 🙂

      1. « pour le plaisir de marcher pieds nus dans la rue » – j’imagine la trombine des badauds lillois avec ces FF

        « Oui, j’ai plein de sorties avec mes VFF. Sur garmin connect, je mets en premier la paire de chaussure utilisée pour la sortie. » – oui j’ai vu ça. Mais je n’avais compris que VFF c’était les FF 🙂 – sinon c’est Mizuno. Remarque ça ne doit pas beaucoup changer entre des FF et Mizuno tellement ces dernières sont « dures et tapent forts ! »

        « c’est un peu comme quand gamin tu cours sur la digue de la plage pied nus, dong dong dong dong dong ça tape dur » – oui oui je vois bien la sensation :))

        « (tu as vu les vidéos dans l’autre billet ?)  » – je vais aller voir ça (pas encore eu le temps de tout lire)

        Et sur piste, avec des séries VMA ça donne quoi ? (muscles et tendons)

        J’ai vu que ça existait aussi pour les sorties nature !!!

        Enzo

        1. malheureusement la piste a disparu près de chez moi et je fais mes séances d’intervalle au milieu de sorties longues sur route donc je ne sais pas ce que ça donne sur la piste

  3. Bonjour !
    Où en êtes-vous dans votre entrainement en VFF ?
    Je suis très intéressée par un retour d’expérience car je suis moi-même en début de transition vers le minimalisme, à un autre niveau évidemment. Un prochain article va-t-il voir le jour ?

    1. bonjour,

      l’hiver je mets les VFF de côté.

      Par contre je cours exclusivement avec des Saucony (Kinvara ou Peregrine) et clairement la semelle correspond à mon sens à une excellente chaussure tournée vers le minimalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *