Examens pour faire le diagnostic

Quand on vous demande de compléter votre examen ou de rechercher des arguments pour un diagnostic, la question est souvent piège. On hésite toujours (ou on oublie une partie) entre l’examen clinique seul (et ses corollaires de l’interrogatoire) et les examens complémentaires.

Une chose me parait importante, ici encore il faut aller au but et cibler le plus important. Si vous hésitez entre une bronchite et une pneumonie il faut que les mots-clés fièvre, foyer à l’auscultation pulmonaire, volume des expectorations. Mettez en premier les éléments les plus spécifiques. Ensuite si vous avez du temps vous développerez vos tiroirs pour aller à la pêche aux points.
Je vois souvent des listes du style auscultation cardio pulmonaire, examen neurologique (souvent associé à “complet” qui m’amuse beaucoup) et palpation abdominale. Il est difficile de vous dire de ne pas écrire ces résumés passe partout car ils sont parfois vaguement côtés. Mais si un seul de ces tiroirs comportent quelque chose de spécifique à rechercher (syndrome méningé !) encore une fois mettez le en évidence.

Quant aux examens complémentaires, là aussi il faut savoir mettre en premier les items les plus pertinents, spécifiques au diagnostic.

N’hésitez pas avec les ECG, les BU et autres extension de l’examen clinique. Si les questions sont très clairement codifiée avec une question examen clinique et une autre examens complémentaires, ne vous cassez pas la tête et écrivez la réponse dans les deux questions.

Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *