Analyse simplifiée des GDS pour l’ECN

La première chose à faire pour analyser un gaz du sang est de bien prendre en compte le contexte dans lequel il a été fait : dyspnée brutale, dyspnée chez un BPCO, état de choc, pertes digestives majeures, insuffisance rénale, maladies endocriniennes particulières. Le contexte oriente clairement votre analyse.

Anomalie principale du pH

Le problème est il une acidose (pH < 7,4)

Bicarbonates diminués : acidose métabolique

Il y a-t-il un trou anionique ?

Est que la ventilation compense ou il y a-t-il un problème respiratoire associé ? PaCO2 = 1,5 x HCO3- + 8 +/- 2 Ou plus simple PaCO2 proche des deux décimales du pH. pH 7,30 PaCO2 environ 30.

Si bicars normaux ou élevés, on regarde la PaCO2, elle est élevée : acidose respiratoire liée à une hypoventilation alvéolaire (BPCO +++)

Est-ce que le problème est une alcalose (pH > 7,4) (plus rare dans les dossiers) :

Bicars élevés (Cl- diminués) : métabolique (perte de sel ?)

Respiratoire (rare, souvent contexte d’acidose hypercapnique rapidement corrigée et délai dans la normalisation des bicars)

Evaluer oxygénation : Sa02 +++ et PaO2.

 

 

 

 

2 réflexions sur « Analyse simplifiée des GDS pour l’ECN »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *