La répart de garde des externes

Ah ! Mon exercice universitaire préféré ! J’en sors. J’adore.  Notre site de garde n’est pas très exigeant pour les étudiants, la preuve, parfois même ils disparaissent et on ne s’en rend pas compte tout de suite, c’est dire ! En fait le plus difficile dans ces gardes pour eux, c’est la répartition.

Après le grand discours de l’Assesseur dans un amphi bondé où l’hygrométrie et la température relevaient plus des tropiques que de nos latitudes habituelles, les étudiants se répartissent dans les plus petits amphis selon leur site de garde. A chaque site de garde un « responsable » veille au bon déroulement de la répartition et leur rappelle le fonctionnement de la garde. C’est là que j’entre en scène pour bredouiller quelques explications. Je reste très pratique : le lieu, les horaires, les locaux. Quant à ce que l’on attend d’eux c’est surtout de la curiosité 🙂 Notre garde a plus pour vocation de faire découvrir notre univers en particulier et celui d’une garde en général. Nous ne sommes pas aux urgences, pas en première ligne.

Il semble intéressant de favoriser les D4 dans leur organisation. Enfin, c’est comme ça que voit la Faculté qui aime tant les classements… m’enfin en D4 on est bien content d’être un peu favorisé. On commencera donc par eux. J’explique donc qu’il est de bon ton qu’ils apprennent à s’organiser en tant que médecins, comme nous le faisons à chaque répart pour nos gardes. Un secrétaire, on fait défiler les dates une par une et on remplit les cases, c’est pas très compliqué à première vue.

Et là c’est parti pour la foire d’empoigne.

Pas d’agenda, pas de crayon, et comment ça marche les horaires x 37 (euh j’viens pas d’l dire ?), pas d’anticipation des confs, des cours, des stages… c’est l’anarchie, ils sont tous stressés alors qu’on leur demande de faire 3 gardes en 3 mois… damned. Degré d’anticipation du problème : apparemment faible :/

Alors chers amis étudiants, j’ai été à votre place, je sais que les gardes sont parfois contraignantes avec des docteurs qui ne vous parlent pas, etc. Mais… essayez de vous projeter dans une activité professionnelle ! si le chef a l’air plus rigolo que l’interne : posez lui des questions, et vice-versa…Sortez toujours d’une garde en essayant d’avoir appris un truc. Demandez vous le lendemain matin : que sais-je de plus qu’hier ? il faut qu’il y ait quelque chose. En vivant plus positivement vos gardes (moins on en fait, moins on aime ça) vous saurez probablement mieux vous organiser pour vous répartir.

C’était ma dernière répart. Pas sûr que ça me manque 😉

7 réflexions sur « La répart de garde des externes »

  1. Notre prochain choix est dans une semaine… j’ai 2 pools de gardes ce trimestre dont un au SAU j’en frémit d’avance…
    Je vois que c’est pareil partout même si chez nous j’ai rarement vu un sénior sauf ptete pour les infos pratiques et encore… En général quand il s’agit d’une garde dans le service même ou regroupant quelques services ça se passe bien même si il y a toujours un con à qui ça convient pas, qui met 10 plombes à choisir qui essaye d’échanger dès le soir même toutes ses gardes, à qui le samedi ça ne convient pas car il rentre chez papa/maman… En revanche quand il s’agit des urgences ou d’un pool de garde librement ouvert, là c’est le drame 95% du temps la personne responsable de la liste est nul et c’est à qui gueule le plus fort et ce qu’il appartiennent au pool ou non.
    Une technique de répart’ qu’on a utilisé cet été a bien marché : chaque externe choisissait une garde quand il voulait puis le suivant une aussi et ainsi de suite etc… et le dernier choisissait de nouveau une garde mais en premier et on faisait re-défiler la liste dans l’ordre inverse au précédant etc…jusqu’à ce que toutes les gardes aient trouvé preneur. Un peu long mais pas de cris, pas d’effusion de sang, mais ça me semble un peu trop long pour être fait dans les grands pool de garde (on était une quinzaine).

  2. Chez nous ça marche pas comme ça. Le secrétaires des affaires médicales de l’hosto nous filent le tableau à remplir (commun aux D3 D4, les D2 c’est un autre puisque les sites ne sont pas les mêmes). Un tableau par semaine, en ligne les sites de garde, en colonne les jours de la semaine. Et ON SE DEMERDE, faut juste leur rendre rempli ^^
    Nous sommes des petites promos (environ 200) donc en fait c’est une ou deux personnes qui s’en occupent, ils prennent les doléances de la promo (genre s’il y a des volontaires pour faire Noël ou le 31 décembre…), et après en fait il me semble qu’il y a un espèce d’algorithme, donc quand t’as mis une fois le nom de chaque étudiant dans les premières cases, le reste du tableau se rempli pour 1 an. En général ça fonctionne pas trop mal, c’est à peu près équitable en nombre de WE ou de jour férié par étudiant. Et sinon, il y a le forum pour faire des échanges, que ça soit 10 mois ou 24h avant la garde !

    Par contre la répartition des stages, là c’est la fosse aux lions !

    En D3 D4, les sites de garde sont : 2 postes au SMUR/jr, 1 au SAU (couplé à 4 D2 qui se répartissent moitié en médecine moitié en chir, donc le D3 ou D4 est le « joker » en fonction de là où il y a le plus de boulot), 1 en hôpital psy, 1 aux urg gynéco, 1 en réa poly, 1 en réa néphro, 1 en réa chir cardiaque, et 2 aux urgences ped.

    On doit faire 16 gardes en D2, 16 en D3, et 4 en D4 pour avoir notre quota de 36.

    Voilà, c’était histoire de partager l’organisation d’une autre fac !

  3. Chez moi (à Rennes), les secrétaires nous donnent les feuilles et on se demerdent pour les rendre remplies, j’ai jamais vu un interne et encore moins un chef venir!

    Pas contre la répartition, toujours très facile, une liste (alphabétique ou faite à l’arrache) avec tout le monde dessus, un planning, et on recopie la liste sur le planning jusqu’à arriver au bout (grosso modo ça fait un rythme de 1 garde par mois… c’est à dire pas grand chose).
    Si vraiment c’est un trimestre avec beaucoup de vacances, fériés, exams etc…, on sort ces dates du planning, on les proposent aux volontaires et en dernier recours on tire au sort (jamais arrivé si je me souviens bien).

    Après c’est simple, tout le monde à des dates au hasard, donc pas de favoritisme, et si une date ne convient pas, à vous de changer avec vos collègues (sur des groupes de 30 j’ai jamais vu quelqu’un qui n’ai pas réussi à changer dans la demi-heure qui suit les gardes qui le dérangeaient).

    1. Effectivement il y a des répartitions de gardes qui se passent comme ça. Y compris chez les séniors. Mais c’est la minorité. Il est quand même intéressant de pouvoir choisir et construire son planning positivement plutôt que par défaut. Avec les horaires des confs des uns et des autres il y a toujours des difficultés.

      Ainsi je pense qu’il est possible de faire une répart en choisissant ses dates, simplement je crois que lorsque l’on dépasse la masse critique de 20 (allez 30 comme dans les Stats…) il n’y a plus de cohésion du tout, l’impression d’être noyé dans le groupe et le peu d’intérêt pour les gardes se manifestent alors par un bordel sans nom.

      1. Le principe (possible dans un groupe où on a quelques alliés 🙂 est de mettre très vite ce système en route avant que les éternels râleurs aient le temps de foutre leur mer..
        Surtout que dans le cas des gardes d’externes il y a beaucoup de monde et donc faire un planning au choix avec >20 personnes c’est ingérable et ça prends une journée complète… Et qu’en contrepartie vu qu’on est nombreux et qu’on a peu de garde il y a toujours quelqu’un pour changer sa garde.

        En plus ça permettait d’imposer aléatoirement des dates de gardes pourries à tout le monde, en particulier à ceux qui arrivent à toujours esquiver (ceux qui se plaignent tout le temps des gardes alors que bizarrement on se rends compte après deux ans qu’ils n’ont jamais fait un WE ou un jour férié et ont refilé la moitié de leur gardes).

        Je préfère moi aussi construire un planning adapté à chacun, mais l’expérience m’a montré que dès qu’on fait comme ça on sépare deux groupes: les bonnes poires qui prennent pour tout le monde, et ceux qui ont toujours pleins de bonnes excuses pour esquiver. Au final le hasard c’est dégueulasse mais c’est équitable! Et puis ça oblige les gens qui esquivent à devoir demander personnellement à quelqu’un pour changer (et non à un groupe) et donc tu sais qui t’en dois une et à qui tu en dois une.

  4. Ca y est ton papier est obsolète ! Je n’ai pas encore vécu la répartition « nouvelle formule » vu que je suis en periph’ mais elle existe ! Et j’ai forcément des amis qui m’ont raconté.
    Alors « théoriquement » c’est toujours une répartition par site de garde, puis dans chaque site les D4 choisissent puis les D3, et les D2. Pour chaque promo l’ordre de répartition est déterminé par le rang de choix du stage qui a mené à ce site de garde. Chacun choisi sa première garde, puis chacun choisi sa 2ème etc …
    Je dis théoriquement car j’ai eu vent de quelques sites ou les responsables de la répartition n’avait pas tout compris et ont fait choisir les D4, par ordre alphabétique, les 3 gardes d’un coup, hop au suivant… puis les D3 et enfin les D2 de la même manière.
    Dommage pour le D2 dont le nom commence par Z et qui se retrouve en garde 3 samedis soir d’affilé alors qu’il avait choisi dans le premier groupe de sa promo par ordre anti-alphabetique 🙂

    Est-ce la manière la plus « équitable » de se repartir les gardes ? Je trouve ça pas trop mal ! En tout cas selon les retours que j’en ai eu ce qui est sûr c’est que c’est beaucoup plus rapide et beaucoup moins la foire d’empoigne !
    A voir lors du 2ème essai à la prochaine répartition …

Répondre à Exterminator le terrible Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *