3 réflexions sur « J’aime bien Wolfram Alpha »

  1. Je cite Mme Fulltrix qui rencontre des soucis avec Disqus :
    « je m’interroge quant à la capacité qu’auront nos enfants à retenir des choses et à savoir faire avec sa tête »

    Je risque de vous plonger dans le plus profond désespoir  !

    Figurez-vous qu’ils ne savent déjà plus calculer sur papier (et encore moins de tête) bien des opérations !
    Le fait même de devoir calculer à la main les rend nerveux : ils sont littéralement « en manque » de calculatrice !
    Bref, à la sortie de la primaire (10/11 ans), ils maîtrisent mal les 4 opérations (+ – x / je précise parce que nous sommes chez un médecin, faudrait pas mal interpréter !) ).

    Passé le temps de l’évaluation notée, la semaine suivante, toute la leçon est oubliée.

    Au collège, cela ne s’arrange pas avec le nombre Pi ( http://calamiite.wordpress.com/2011/12/16/%CF%80-explique-aux-enfants/  appuyez sur le bouton dit le prof’ !), quant au calcul des inconnues ( même les plus jolies du style (a+b)² ) ne sont évoquées qu’en 4ème …en fin d’année.

    Cela ne va pas mieux au Lycée !

    Manque de personnel enseignant, réduction des heures consacrées aux matières fondamentales (français, maths, anglais, histoire/géo) oblige à aller à l’essentiel. Les cours sont basés sur l’étude de documents, donc point de cours théoriques sur lesquels les élèves s’appuieront le jour du devoir (que sur table, en classe, il n’y en a presque plus pour la maison ) pour justifier l’étude d’un document.
    Avec ce système, il n’y a pas de suite logique ni d’enchainement. Tout est tronçonné. Suit qui peut (parce que l’élève est naturellement brillant, grâce aux parents, parce qu’ils savent ou paient des cours de soutiens …). A tel point, que dans les formations universitaires, les étudiants râlent contre les enseignants « de l’ancienne école » qui leur font prendre des notes au lieu des polycopies. En fac de droit, ils sont incapables d’élaborer un commentaire d’arrêt (la base pour être un juriste a minima) parce qu’ils ne l’on jamais appris au secondaire (le fameux « commentaire de texte » à la suite du « résumé » ).

    Ceci dit, êtes-vous toujours tenté par la paternité ?!
    « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *