Catégories
anesthésie-réanimation médecine nutrition

Nutrition artificielle et polytraumatisé

Voici un petit topo que j’ai essayé de faire pour un cours.

Au plus j’utilise les présentations style Powerpoint au plus je trouve ça naze. Quoiqu’il en soit vous trouverez peut-être des informations utiles pour vous !

 

3 réponses sur « Nutrition artificielle et polytraumatisé »

vi vi !

Bon on ne peut pas dire que la population soit très chirurgicale hein…

mon billet précédent était dédié à et article : http://www.nfkb0.com/2013/04/21/glutamine-et-antioxydants-en-reanimation/

et j’ai ajouté secondairement une diapo sur l’étude REDOX du NEJM dans le topo polytrau. Lorsque j’ai fait le cours j’étais déjà très dubitatif avec les antioxydants. Là c’est un argument de plus. Quant à la glutamine la différence de population et les doses importantes administrées laissent la porte ouverte à la réflexion

A+ !

[…] Globalement, la problématique de la supplémentation en vitamines et éléments-traces n’est abordée dans les recos que lorsque le patient est grave ou recevant une nutrition parentérale. Il y a vraiment peu d’arguments d’un impact sur la morbi-mortalité chez ces patients. Chez le patient stable, hydraté en post-opératoire en attendant de manger normalement, je pense que le cocktail CDZnSe a encore moins de chances de changer quoi que ce soit à la morbi-mortalité. (Notez que le polytraumatisé, et surtout le brûlé grave sont des rares situations avec des études…) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *