In Extremis

J’ai rencontré ce livre par hasard dans ma chambre d’hôtel. Je connaissais déjà les éditions Guérin grâce à l’excellent Courir de plaisir de Nathalie Lamoureux. Ici j’ai été d’emblée séduit par cette belle édition*, le papier glacé, l’épaisseur des pages, le marque-page. Je l’ai feuilleté, lu en diagonale et je l’ai acheté pour poursuivre sa lecture au fil de mes pérégrinations estivales.

L’ouvrage raconte l’histoire des secours en montagne et comment le Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne (PGHM) a fini par s’imposer. On comprend au fil de la lecture que l’explosion de la pratique de la haute montagne dans les trente glorieuses a fini par rendre difficile le secours gratuit, à pied, par des guides qui risquaient leur vie par solidarité montagnarde. Ensuite l’utilisation de l’hélicoptère et la médicalisation des soins ont fini par imposer la gestion par l’état de l’organisation des secours.

Mais si les détails ‘techniques » et l’histoire des secours est intéressante à analyser, ce livre est surtout un hommage aux hommes de la montagne, à tous ces conquérants de l’inutile qui ont dépassé une pratique sportive pour aller se mettre au service d’hommes en perdition. Une histoire de passionnés. Vraiment. De cette passion dévorante qui dépasse la raison. La montagne, ce trait d’union entre les hommes et les dieux, attire et dévore des vies.

Le massif du Mont-Blanc est l’un des plus meurtriers. Sans devenir une nécrologie rebutante ce livre rappelle à quel point la montagne est dangereuse et comme la fatalité est parfois complètement fortuite. Il suffit d’un pas pour basculer de vie à trépas. Le texte m’a ému.

montagne

Enfin, l’auteur développe en guise de post-scriptum les nouveaux défis auxquels les secours doivent faire face. Une sorte de concurrence entre les secours se développe**. Un peu comme à la fin des années 50 où les interactions entre la Compagnie des Guides, ‘La Chamoniarde »  et les institutions étatiques étaient complexes. Et la boucle de l’Histoire se referme.

In Extremis, l’épopée du secours dans le Massif du Mont-Blanc est un beau livre. Les passionnés de montagne, a fortiori ceux qui ont une expérience du secours à la personne apprécieront.

* Je n’ai toujours pas basculé vers la lecture numérique, avec ce type de livre l’expérience tactile serait complètement annihilée…

** Le parallèle avec les soins médicaux d’urgence en plaine est facile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *