Les décisions absurdes de Christian Morel

Je viens de refermer « Les décisions absurdes » de Christian Morel. Ce livre m’avait été conseillé sur Twitter par @doudou13314682

J’ai trouvé l’analyse brillante. Le discours était parfois un peu difficile pour un béotien de la sociologie mais ça reste accessible. L’auteur multiplie les exemples pour décortiquer la genèse des erreurs absurdes et ça facilite la compréhension. 

Pour l’auteur les erreurs radicales et persistantes s’expliquent par 4 grands mécanismes : les biais cognitifs (ex faible capacité de notre raisonnement à évaluer des probabilités), les pièges collectifs où l’organisation de la société fait que tout à chacun apporte sa contribution (active ou passive) à l’erreur et les écueils téléologiques (faire un truc qui ne sert à rien parce qu’on ne sait pas ce qu’on doit faire)

J’ai construit depuis quelques années un intérêt croissant pour l’accidentologie du fait de ma pratique aéronautique. Je me rends compte que les facteurs humains importent beaucoup. La technique est rarement en cause. Lorsque je bascule ces réflexion dans l’univers médical je trouve qu’on est loin d’une analyse objective… les réunions morbi-mortalités relèvent parfois d’une vaste blague. Les docteurs sont peu enclins à reconnaître les erreurs cognitives et le poids de la hiérarchie est trop présent à l’hôpital universitaire…

Je rêve d’un monde où l’on enseignerait de façon pratique les sciences humaines à la fac de Médecine, où l’on aborderait les relations interprofessionnelles, la communication et les mécanismes des erreurs. C’est pour aujourd’hui ou pour demain ?


3 réflexions sur « Les décisions absurdes de Christian Morel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *