Pas copain avec les lacets

Mésaventures avec du matériel récemment… Je veux partager ça avec vous histoire de contre-balancer un peu les publi-informations des blogueuses mode.

Sur le salon des Templiers, j’ai acheté une paire de lacet en silicone Freelace. Je fantasmais sur l’idée d’un laçage efficace qui resterait en place avec l’idée de faciliter les transition en triathlon (#pimpin). Bon… ben… le lacet a tenu quelques semaines. Il se détachait par temps humide et il a cassé lorsque j’ai tiré (un peu) dessus pour serrer ma chaussure sur mon pied. Pour moi c’est clair, pas près de leur redonner un kopeck.

unnamed (1)

Dans la série je dépense mes sous bêtement, j’ai eu envie d’essayer les Hoka. Après tout le bien qu’on en dit, j’ai craqué pour une paire de Rapa Nui. Personnellement, j’ai été surpris par le chaussant qui est plutôt étroit à mon goût et sur le terrain et la route je n’ai pas été du tout séduit. Bref, c’est pas pour moi. En plus, là aussi le lacet (que je trouvais vraiment bien) a cassé au bout de 70 km ! Heureusement , je les avais achetées chez Off Course près de chez moi, la réparation a donc été facile grâce à eux.

unnamed

Bref, en matière de chaussures de course à pied, je crois que je vais rester sur mon duo Kinvara/Peregrine qui a fait ses preuves.

9 réflexions sur « Pas copain avec les lacets »

  1. Si tu veux des lacets pour transition rapide, tu peeux essayer les xtenex. Tres chiants à mettre en place et à régler, mais solide et font bien le job 🙂

  2. Moi aussi j’ai acheté des Hoka chez Off Course et je les ai assez vite reportées pour les échanger contre ma valeur sure : Brooks Cascadia.
    Pour tes lacets en silicone j’imagine qu’il n’étaient pas 100% silicone. C’est incroyable qu’ils aient pu casser mais comme mon usine fabrique des lacets, je sais aussi que les cahiers des charges des fabricants de chaussures de sport sont complètement incroyables, surtout au niveau de la résistance à l’abrasion.

    1. oui, je compte tester les Cascadia à la fin du printemps, début de l’été… J’ai à peine tiré dessus, comme on fait avec un lacet quoi… bim-crac, je les avais mis en place depuis 15 j à peine… de toute façon mon pied n’était pas à l’aise…

  3. J’ai aussi les xtenex.
    Effectivement, chiant à régler et à passer. Mais font le job. Ca sert (beaucoup) et ca se défait pas. Et reativement facile à enfiler.

    Le gros plus, c’est que une fois réglé, ca ne bougera plus. Si comme moi tu passes deux minutes à ajuster la première shoe, puis la deuxième, puis tu reviens sur la première… pour enfin réajuster le tout après 5 minutes de course, c’est un gain de temps évident 😉

    Par contre, en bémols:
    – Pas possible de faire respirer les chaussures. Voir ca à tendance à les déformer.
    -En 75cm, pas facile d’avoir un serrage confort pour les pieds larges comme les miens. Du coup réserver à mes chaussures de course.

      1. Personellement, j’ai tester les xtenex sur une paire (sayonara) car les lacets d’origine étaient trop court et la mauvaise habitude de se défaire tout le temps dans mes blocs au seuil. Et lacets trop court pour un double noeud.
        J’en avais acheter deux paires, j’ai toujours pas utiliser la deuxième. Dans l’ensemble, je préfére les lacets classiques, moins compressifs que les xtenex dans mon cas.
        Si tu veux, je t’envoie la deuxième paire pour essayer, si ca te va tu gardes, si tu aimes pas tu renvoies 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *