activation de la synchronisation iCloud Photo

Depuis une quinzaine de jours, je suis en train de migrer ma bibliothèque de photos vers iCloud.

Clairement, mon premier objectif n’était pas de profiter des fonctionnalités du système mais juste d’essayer de sauver un peu d’espace disque sur mes appareils. Je prends des photos en Raw et mon disque dur devient trop étroit. J’ai l’impression que c’est mieux pour tester des retouches, je me goure peut-être mais bon voilà, i’m a deep core pimpin, j’assume.

J’écris cette note en espérant qu’elle puisse rassurer ceux et ceusse qui essayent de balancer leurs photos sur les serveurs d’Apple et qui se morfondent devant la barre de téléchargement qui n’avance pas. Voici donc quelques éléments de mon vécu pour que vous puissiez vous dire « Okay, i’m not alone »

65067cad7b92c5f2cabe714d469962bb93b19e8d01fb4d7d50b61c3b8ce749a8

  1. Avant d’activer iCloud, faites le grand ménage dans votre bibliothèque. C’est fastidieux mais c’est nécessaire. J’utilise Clean Sweep (9,99€) et j’en suis content. Si vous êtes sûr de votre coup, videz vos corbeille, votre mémoire tampon, rebootez, reconstruisez votre bibliothèque pour qu’elle soit toute proprette si vous l’avez sévèrement tailladée.
  2. Lorsque vous basculez sur iCloud, faites le sur TOUS vos appareils en même temps : ordinateurs, iPhone, iPad. C’est contre-intuitif en matière d’utilisation de bande-passante mais ça fonctionne mieux comme ça.
  3. Trouvez un copain qui a une bonne bande passante (merci merci merci !). Pour l’exemple mon ordi a été branché à une box (VDSL2) qui permettait d’uploader à 600 ko/s. On a uploadé 100 Go en 3 jours. Chez moi, avec une ligne ADSL faiblarde, j’ai uploadé une vingtaine de Go en une semaine… C’est vraiment long, très long. Il est possible que ça prenne plusieurs semaines si votre connexion est lente.
  4. Ne surveillez pas le nombre de photos téléchargées depuis les préférences de Photos, le seul truc que j’ai trouvé utile pour être sûr que ça avançait a été de regarder le volume d’espace disque que prenaient les photos sur le cloud.
  5. Ne réparez pas votre bibliothèque Photos APRES avoir lancer la synchronisation, j’ai remarqué que la synchronisation repartait de zéro après une réparation de la bibliothèque
  6. Les visages ne sont pas pleinement synchronisés. Néanmoins, lorsque vous utilisez la fonction recherche sur vos différents appareils, vous pouvez chercher des personnes même si les albums « visages » n’apparaissent pas sur les appareils.

 

  1.  

NB, j’avais déjà sauvegardé une majorité de mes photos sur Picasa, renommé en Google Photos. Je trouve Google Photos bluffant, notamment sur les recherches. Vraiment un bel outil. Par contre en activant Google Photos sur mon iPhone, j’ai obtenus plein de doublons chez Google. Google Photos ne détectent visiblement pas les photos similaires (un comble !) et uploade le dossier « Toutes les photos » de l’iPhone en commençant par les plus anciennes sans se poser de questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *