La PerrUche prend de l’altitude : Les promesses de la médecine personnalisée | PerrUche en Automne

Je vous recommande le numéro de septembre de M/S.Un article a particulièrement retenu mon attention. Il parle de médecine personnalisée. Il fait une brève histoire du concept et de ses avatars, de son étrange dualité révolution/continuité, et de ses limites. Je conseille, une fois de plus, la lecture du « corps-marché » pour aller plus loin. Cet article montre comment la médecine personnalisée est plus une continuité réductionniste qu’une émergence holistique malgré les projets de Leroy Hood et ses 4P. Les promoteurs de la médecine personnalisée ont essentiellement pour but de faire des affaires, ce qui en soit n’est pas condamnable. Le modèle est de produire des tests diagnostics issus des -omics qui permettront de prédire un risque ou mieux pour l’industrie de prédire la réponse à une molécule dite de thérapie ciblée. De plus en plus pour autoriser la mise sur le marché d’un monoclonal qui coûte une fortune les autorités de régulation demandent/vont demander un test compagnon pour évaluer la présence de la cible. Les exemples de l’article sont très judicieux.

Source : Les promesses de la médecine personnalisée | PerrUche en Automne

Ce billet de blog et l’article de Médecine/Sciences m’ont éclairé sur le concept de médecine personnalisée. J’entendais ce terme de temps à autre sans le comprendre.

La lecture de l’article demande un peu de concentration mais il est super éclairant pour aborder la complexité de la santé et du business qui l’entoure. Ma naïveté sous-estimait les cercles d’influences qui construisent un entrelacs troublant.

Si la santé vous intéresse, lisez l’article.

P.S. j’aime bien l’acronyme DTC pour les analyse génétiques vendue online

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *