Tracez votre route !

En 2012, j’ai acheté une photo d’Erik Johansson. Je pense que c’est la Perruche chamarrée qui avait partagé une photo de cet artiste sur son blog et j’avais eu un coup de coeur. (Perruche est une excellente curatrice <- néoacception barbare obligée par le pun)

téléchargement

Malheureusement, un courant d’air violent a explosé notre magnifique cadre il y a quelques mois. La belle image est restée brisée.

Nous l’avons enfin faite réparée. L’image a repris sa place. Je suis content 🙂

Avec cette image en tête, je vous encourage à tracer votre route, à suivre vos idées et vos envies. Mon pote Matthieu est un modèle, je pense souvent à lui.

(Evitez aussi de vous blâmer, il y a déjà assez de monde qui s’occupe de ça 😉

Je vous souhaite aussi une bonne année 2016 ! Certes, j’aime vivre à côté du conformisme (comme mon ami Philippe) mais je suis aussi tout à fait conscient de l’importance des symboles et des traditions.

Bonne route à vous !

P.S. je glisse là comme ça un truc qui n’a rien à voir, une autre tentative de monologue à vélo. J’ai été surpris par les conditions météos :/ promis : je serai plus attentif la prochaine fois.

 

 

3 réflexions sur « Tracez votre route ! »

  1. Super les photos de Johansson. Ca me fait penser à Escher, mais en plus moderne 🙂 D’ailleurs certaines photos en sont directement inspirées. J’aime ce « sens de l’impossible » qui apparait au détour d’une image qui parait normale, c’est une forme de surréalisme qui me parle beaucoup. l’image de la route est particulièrement symbolique, je vais la récupérer pour un séminaire de management, tiens 🙂
    Et c’est vrai que l’auto-blâme n’amène rien de bon. Il vaut mieux se focaliser sur la gratitude et l’absence de critique d’autrui, même si c’est pas toujours évident.
    Bon et ton véloparlé, heu, moi j’entends surtout le vent dans le micro. Mais je suis un peu maniaque des conditions d’audition !

    1. le véloparlé numéro 2 est déplorable, je crois que le 1 était plus audible non ? Je vais faire un benchmark des conditions de vent compatibles avec un véloparlé pour que ça soit audible, j’ai des pistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *