Les nombres d’Eddington

Sir Eddington était un astrophysicien anglais. Il est entre autre connu pour avoir travaillé à estimer le nombre de protons dans l’univers. J’ai cru comprendre qu’Eddington était également un cycliste accompli. Il aurait imaginé un moyen rigolo de mesurer les accomplissements des cyclistes adeptes des longues distances.

J’ai découvert cette mesure grâce à l’excellent Veloviewer. Ce nombre d’Eddington se définit par le nombre maximum « d » où a été accomplie la distance d au moins d jours.

Hum hum. #toussotement

On la refait avec un exemple : j’ai fait au moins 55 sorties de 55 km, mon nombre d’Eddington à vélo est 55 km. Il faut que je fasse 3 sorties de plus 56 km pour que mon nombre passe à 56 km. Il faut que je fasse encore 81 sorties d’au moins 100 bornes pour passer à 100 km. Le nombre a une unité, ainsi en miles, ça donne 43 miles.


On peut aussi jouer avec le temps passé ou le dénivelé. J’ai par exemple fait 105 sorties de 105 minutes au moins en CAP. J’ai vu grâce à Veloviewer que j’étais assez proche de 106, j’ai donc un petit objectif en rab lors de mes sorties longues : faire au moins 1h46 pour faire monter ce nombre à 106.

Vous trouverez un article en anglais racontant le défi que ça peut-être de faire monter ce nombre .

Ici, un outil pour rapidement estimer votre nombre d’Eddington en pompant les données sur Strava.

Marrant ce petit jeu non ? Notez que certains sont très forts ça : http://eddingtonnumbers.me.uk/  Et après ça, y’en a qui trouve que loguer ses sorties, c’est relou. pfff.

3 réflexions sur « Les nombres d’Eddington »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *