Un week-end à Lille avec des enfants

Quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’estime m’a demandé des conseils pour passer un week-end à Lille (avec des enfants). Je me sens un peu en difficulté parce que ma pépouzization de trentenaire CSP+ me tient un peu éloigné des meilleurs spots pour s’enjoiller mais avec un peu de réflexion, j’ai trouvé des choses à dire. Off we go !

Le centre de Lille, c’est la place du général de Gaulle, forcément, on passera par là. Non pas pour se restaurer car j’éviterais scrupuleusement les restaurants à 100 m à la ronde (sauf Meert) mais pour un éventuel tour au Furet du Nord. A l’heure d’Amzn c’est quand même chouette de pouvoir palper autant de bouquins différents dans un même endroit.

De la place, on glissera préférentiellement dans le vieux Lille par la rue de la bourse puis la rue de la grande chaussée plutôt que les inintéressantes rue neuve et rue de Béthune.

Dans le vieux Lille, le jardin de l’Imaginaire est agréable en dehors des heures de pointe. Pour un petit café de 10h, c’est nickel ! Par contre, pour manger, j’éviterais les échoppes de la rue de Gand, rarement satisfait de ce coin.

Ensuite, dans le vieux Lille, j’aime bien le coin de la Treille et le bar la Capsule pour son super choix de bières. J’ai du mal à me positionner sur l’esthétique de la Treille mais sur les saisons de la Capsule, je vote pour ! Le Vivat est aussi souvent recommandé. Pour une pizza, chez Gilberto (La Bottega, rue de Pétérynck) c’est une bonne référence, mais attention au fait d’arriver tôt sous peine de vivre un resto blindé. Le tiramisu au speculoos vaut la peine d’être goûté.

Côté musée, oui le palais des Beaux Arts est chouette, à taille humaine. J’aime bien aussi les vieux plans au sous-sol. Pour les enfants, j’aime bien le musée d’histoire naturelle, tout petit, assez dense, mais toujours un succès avec les jeunes scolaires/préscolaires. La Gare Saint Sauveur est un peu le nouveau (ok ok c’est pas über neu) truc à voir, selon les expos qui y passent c’est plus ou moins kidz-friendly mais le bistrot est toujours cool.

Pour les balades, la citadelle est le passage obligé, pas spécialement de charme je trouve (et puis je connais tellement par cœur) mais les enfants aiment bien crapahuter au bord des remparts dans le circuit intérieur. La vigilance est de rigueur parce qu’il y a un bien un risque de chute mais en étant proche c’est ok. Par ailleurs, si vous n’êtes pas vegan, le zoo est gratuit update merci @ElliotReidMD : pour les lillois uniquement :’-o (Notez aussi les petits bistrots au bord de l’eau avenue Léon Jouhaux.)

Dans la même veine que le zoo, le petit parc des Dondaines/ferme pédagogique est accessible à pied et la balade est cool pour les plus petits enfants.

Si vous êtes ethnologue/aventurier, vous pouvez même traverser le parc pour découvrir quelques rues de Lambersart, l’avenue de l’Hippodrome est un peu relou à cause de son trafic mais les bâtisses issues d’un concours d’architectes sont vraiment intéressantes. Plus calme : l’avenue de l’Amiral Courbet. Pour du pain ou des viennoiseries : Pitman ou Bèle.

Côté arts de la table, je suis très fan des Toquées, mais je ne sais pas si ça se déroule bien avec de très jeunes enfants. Déjà fait avec un bébé qui roupille mais pas avec des 2-5 ans. Côté sucré, tout le monde passera devant chez Meert, c’est vrai que les pâtisseries sont excellentes, pas tout ce qui est viennoiseries par contre. Les gaufres sont bonnes mais quelle addition ! Le resto est super. Pour un repas « airspace » le Basilic Café, airspace avant l’heure peut être un bon endroit. j’ai aussi un très bon souvenir du Fossile caché de la rue nationale dans la rue du nouveau siècle, mais ça fait longtemps que je n’y suis pas allé. Pour le chocolat ou une sucrerie, Benoît, pour le Merveilleux ben au Merveilleux de Fred. Pour des fruits frais : l’île ô fruits.

Le dimanche matin, le populaire marché de Wazemmes est marrant, mais le mieux c’est la bière aux Tilleuls. Là, on était bobo avant que le mot n’existe, spot on.

Pour les fanas de vélo, j’aime bien la boutique Cycles Get Lost rue de Cambrai. Une promenade pourrait consister à partir du Beffroi, passer la porte de Paris vers le parc Lebas et ses grilles rouges. Traverser le parc jusque la rue de Cambrai et Cycles Get Lost vous tend les bras à 300 m. Ils ont parfois des pâtisseries de chez Léontine, yummy. S’ils sont en rupture, revenez sur vos pas et remontez la rue Solférino jusque chez Léontine. Les restos asiatiques sont globalement à éviter dans ce secteur.  Après Léontine, en prenant à droite, sous arrivez à la place de la République avec la préfecture et le musée des Beaux-Arts.

Ah, j’allais oublier : les frites. En mode old school, pommes allumettes gastro, ma meilleure expérience est chez André, rue de Béthune, reuch’ mais expérience intéressante. Et pour le mode « Bienvenue chez les Chtis, métro Lomme Lambersart, ligne 2 -la rouge- direction Saint Phi depuis le centre de Lille pour aller à l’Authentique. De vraies frites, du velours pour les coronaires. Possibilité d’une balade digestive en descendant l’avenue de Dunkerque vers Lille (vers le sud) pour tourner à gauche avenue Sainte Cécile, refilling pâtisserie chez Pitman, prolongation dans l’avenue sainte Cécile, tournez à gauche avenue Debuire du Buc, tournez à droite avenue Amiral Courbet, puis à droite avenue de l’Hippodrome, flânerie architecturale possible sur cette avenue (malheureusement bruyante) ou sinon re-cap vers Lille via le Parc Vauban.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *