Les bonnes résolutions 2020

ah les bonnes résolutions en Janvier ! Entre espoir et angoisse, un nouveau cycle de rotation de la Terre autour du soleil nous encourage à changer des choses. Il est fort probable que les excès de fin d’années (libations et hyperconsommation) ont donné pas mal d’énergie au balancier de la vie pour basculer dans la direction opposée.

Les oscillations entre habitudes et nouveautés me fascinent depuis longtemps. Il me parait aussi important d’avoir des habitudes que de se nourrir de nouveautés. La subtilité vient de la façon dont on équilibre les choses, où avons nous besoin de stabilité, où faisons nous du bien en sortant de nos habitudes ?

Pour ma pomme, je sais que je ne change pas du jour au lendemain. Je ne me souviens pas d’une transformation « déclic ». Par contre, je sais que je travaille sur des choses depuis des années, et qu’à force d’aller-retours entre réussite et échec (sur ces points précis) des choses changent quand même. C’est mon côté bête, j’insiste, je suis persévérant et à la fin y’a des résultats.

C’est avec cet état d’esprit que je suis un bon client pour les bonnes résolutions. Des défis, des optimisations, voilà qui me parle. Cependant, avec les années qui passent, je me connais mieux et je sais aussi le poids sur mes épaules de me compliquer la vie avec une nouvelle routine ou la recherche d’une optimisation. Je sais aussi qu’il faut passer par des efforts pour être ou avoir mieux. En tout cas, j’y crois (naïvement ?)

Cette année, j’aimerais donc plus de simplicité, et si ça semble libérateur, lorsqu’on est câblé pour aimer les trucs tarabiscotés c’est pas si simple ! Je vais voir l’entrainement sportif avec moins de subtilités pour me focaliser sur ce qui me semble fondamentale : de la régularité, éviter les erreurs grossières et varier les intensités. Je vais travailler sur l’éloignement de pensées/pratiques magiques qui me poussent souvent à dépenser de l’argent dans du vent. La simplification passera probablement par un peu plus de discipline. En tout cas, je veux continuer de trouver de la joie à pousser mon rocher en haut de la montagne et ça c’est bien parti 🙂

La dure vie d’un athlètos

J’ai écrit un petit texte après la compétition que j’avais en objectif numéro 1 cette année. L’idée était de décrire un peu la complexité et donc la fragilité d’une préparation où j’essaye de faire attention à tout. Même si ça parait dingo, il a beaucoup de vrai dans tout ça. Les copains du podcast Jogging Bonito décrivent souvent les athlètes qui suivent des plans d’entrainement sous le terme d’athlètos. J’ai donc écrit « La dure vie d’un athlètos ». Évidemment, ça me démangeait de partager ça à l’occasion d’un nouvel épisode de Jogging Bonito. Nous avons enregistré mi -décembre. J’ai eu un peu de mal à expliquer mon message en début d’émission mais la discussion qui a suivie était plus dans la lignée de ce que je voulais exprimer. On a parlé plans d’entrainement, discipline, angoisses existentielles et performances. Merci encore aux bonitos pour leur accueil.

Continuer la lecture de « La dure vie d’un athlètos »

Natation 2019

Petite virée à Londres mi-novembre pour une nouvelle analyse vidéo. Au programme : petit film sous tous les angles, test 400m pour jauger de la gestion de l’allure et des modifications du mouvement avec  la vitesse.

Les sensations sont correctes. Je ne me sens pas en super forme mais la période de l’année y est pour beaucoup.

C’est toujours une surprise de se voir sur l’écran. Je me sens plus rapide dans l’eau que je ne le suis en regardant depuis le bord du bassin ! Des améliorations sur le battement où les jambes sont plus rapprochées qu’avant et toujours mon bras droit qui pourrait se plier plus pour pousser l’eau avec le coude. Je comprends le mouvement en dehors de l’eau, mais encore faut il mémoriser ça pour ça que ça devienne naturel. S’en est suivi une bonne discussion avec pleins d’exemples qui peuvent paraitre peu académique mais qui fonctionnent… il faut donc oublier les conseils universels et profiter de mon suivi individuel et suivre ça au long cours. J’en reste donc avec le travail d’un élément : cette plicature de l’avant bras sur le bras pendant le catch.

Pour mémoire, le premier film :

et encore avant :

C’est dur la natation !!

What can we expect for next gen Garmin multisport watches ?

Just shy of of unboxing my latest Fenix 6S Pro, I am wondering what we could expect in next gen multisport watches from Garmin. I am not an expert at all, just a fan of these gadgets… Here are a few things I’d like to see in next models : Continuer la lecture de « What can we expect for next gen Garmin multisport watches ? »