Catégories
matériel sport triathlon

Test des lunettes FORM Swim

J’ai décompensé brutalement en sortie de confinement : j’ai acheté les lunettes FORM Swim de manière complètement impulsive après une vidéo de Lionel Sanders sur le sujet.

En manque de natation, rythme dans l’eau complètement perdu, je me suis laissé envouter par le marketing en *imaginant* que ça serait motivant d’avoir l’allure affichée dans les lunettes. Con que je suis j’ai imaginé une allure instantanée à la piscine alors que la marque n’annonce pas fournir ça.

Je les ai commandé sur le site de la marque, en payant en dollars ça faisait l’équivalent de 165 euros. Mais bien sûr la TVA et les frais de dossier DHL ont fait gonfler la note très sérieusement + 65 euros ! soit 230 euros.

Sur le site de Form, il était possible de commander via Amazon et l’expédition aurait été faite d’Europe, j’aurais du choisir cette option. Lorsque je refais une simulation sur leur site, ils ont simplifier la procédure et aujourd’hui on arrive à 218,74 euros TTC. En tout cas, vous avez compris que c’est très cher pour des lunettes de natation.

Je reçois très rapidement le produit malgré le contexte et la traversée de l’Atlantique. Et je les essaye en piscine de 25 m. D’emblée tout marche, tout est simple, c’est réussi de ce point là. Mais je suis gêné par le changement de champ de vision par rapport à mes lunettes Zoggs Predator, les classiques de triathlon. Mon oeil droit est directeur et le fait de moins bien voir mon bras droit me gêne. Par contre, ça fait impeccablement le job de compter les longueurs et d’afficher le temps de repos et tout ce qui est vanté. Je sis alors clairement déçu. Je donnerais alors un 6/10 aux lunettes.

Je change les réglages : je bascule les lunettes pour avoir l’écran à gauche et je choisis de n’afficher les données qu’après les virages. Là je m’habitue bien mieux et je commence à trouver les lunettes sympa après 2-3 utilisations. Le changement de champ de vision me perturbe moins. Néanmoins, j’ai toujours nagé dans des lignes d’eau peu fréquentée à cause des restrictions COVID-19. Dans un couloir rempli de 15 triathlètes bourrins je pense que ça serait compliqué pour moi de bien repérer qui vient d’où à quelle vitesse… je n’en ai néanmoins pas fait le test jusqu’alors.

Je reviens sur un bon point des lunettes : leur facilité d’utilisation et la clarté de leur app. Pour les fans de datas, c’est évident que ces lunettes fournissent pleins de données intéressantes et qu’il est probablement possible de bien monitoire son nombre de coups de bras par minute ou la distance parcourue par couple bras avec cet outil, en tout cas mieux que ne le propose Garmin Connect. Avec de l’habitude, je commence à apprécier les lunettes, je remonterais bien la note à 7,5/10 (les points manquant à cause du prix surtout).

La semaine est dernière est sortie la mise  jour attendue pour utiliser les lunettes en eau libre. L’idée est relier sa montre Garmin ou Apple aux lunettes Form Swim afin qu’elles communiquent entre elles et que l’on bénéficier de l’affichage en live dans les lunettes du chrono, de la distance parcourue (données GPS de la montre), de la fréquence cardiaque et de l’allure. Là encore la mise à jour est facile, très bien guidée. Ils sont clairement au point en matière d’interactions homme-machine.App Form Swim en mode

Par contre dans l’eau, c’est à nouveau la déception. En mode eau libre, il faut  mettre l’écran du côté où l’on respire le plus fréquemment et que la montre soit du même côté. Comme toujours Ray Maker l’explique très bien et Nakan.ch devrait l’expliquer sous peu en français. Et pour moi c’est vraiment difficile d’être à l’aise dans cette configuration. Je réessaierai prochainement mais mon premier essai est décevant. Je ne parle même pas de la précision des données affichées puisque j’étais dans un petit lac et que n’avais pas envie de nager longtemps comme ça. Je suis vite retourné au bord prendre mes lunettes Zoggs.

Bref, je suis complètement mitigé sur ces lunettes. C’est très bien conçu techniquement et je pense que ça peut être utile en dehors du plaisir d’utiliser des gadgets mais je n’y trouve pas franchement mon compte.

P.S. le support de Form swim a été très bon lors des échanges de mail avec moi

 

Catégories
matériel sport

Prédire la consommation énergétique, futur des gadgets de sport ?

Rapide billet de futurologie. Depuis que j’ai pris conscience grâce à INSCYD de l’importance de brûler du gras pour les épreuves d’endurance longue, je m’intéresse beaucoup plus à la consommation énergétique pendant l’effort. Je crois que c’est une piste d’avenir pour les gadgets de sport.

Aujourd’hui, on a une estimation assez grossière de la dépense énergétique pendant un effort. C’est pas tip top… chez moi des écarts de 14% sur des sorties récentes avec des méthodes différentes. Ce qui serait très intéressant et UTILE pour gérer un effort long, ça serait d’avoir une estimation de la quantité de lipides et de glucides brûlés pendant l’effort.

C’est difficile de déterminer sans épreuve d’effort au laboratoire mais INSCYD semble bien se rapprocher du but (avec des estimations prudentes) et XERT propose aussi des données de consommations de glucides et de lipides per effort. J’aimerais bien m’amuser à faire une épreuve d’effort qui mesure assez longtemps pour avoir des quotients respiratoires stables et obtenir ainsi une estimation plus fine de la zone FatMax.

Catégories
matériel

Bien gérer la batterie de son téléphone portable

tl;dr  ce sujet relève typiquement du micro-management qui peut empoisonner la vie, choisis ton camp camarade !

Avant le confinement, plusieurs conversations se sont télescopées autour de la façon de recharger son téléphone, et plus particulièrement l’iPhone. Les plus geeks ont des stratégies de gestion de la charge de leur batterie, des avis sur tel ou tel chargeur et on pense tous faire de la bonne façon ;+)

Ce qui me marque sur ce sujet c’est qu’alors que ça concerne à peu près tout le monde, avec des appareils qui partagent grossièrement les mêmes caractéristiques (lithium-ion battery), on n’est pas foutu d’avoir des recommandations claires sur la meilleure façon de prolonger l’espérance de vie de sa batterie (lifespan en anglais). Je n’aime pas les cris au complot et à l’obsolescence programmé donc je n’aborderai pas ça du tout ici.  Nous sommes nombreux à être attachés à nos appareils et donc préoccupés par sa batterie, comment se fait il que des bonnes recommandations d’hygiène de batteries ne soient plus communément admises ?

Catégories
matériel sport

Astuce pour gérer la batterie des Garmin Fenix 6

hop court billet en passant ! J’ai enfin regardé à quoi correspondait les profils de gestion de la batterie de ma montre Fenix 6. J’ai créé des profils pour le home-trainer et pour la course à pied qui sont un peu plus économe en énergie que le mode par défaut.

Pour le home-trainer, j’ai créé un mode « HT » je coupe le GPS, le cardio optique et la musique. Pour la course à pied, mode « CAP éco » j’ai coupé le cardio optique car j’utilise toujours une ceinture pectorale.

Ensuite j’ai mis par défaut dans le profil des activités « Vélo d’intérieur » et « Course à pied » les profils de gestion d’énergie ad hoc : « HT » et « Cap éco ».

C’est peut être une broutille mais je suis assez fan de l’idée de gérer le mieux que je peux la batterie de mes gadgets électroniques car c’est un peu leur talon d’Achille.

Catégories
bilan annuel matériel sport

changements au fil de 2019

J’ai joué la provoc’ avec un billet « Bilan sportif 2019 » super concis, mais j’ai eu tellement de réactions et de commentaires en privés que je me dois de partager quelques changements que j’ai développés en 2019 et aussi insister sur ce qui marche pour moi.