La néobanque Revolut

J’ai souscrit une carte Revolut sur les conseils d’amis pilotes qui sont souvent à l’étranger. Le concept clé c’est qu’ils ne comptent pas de frais de change lors d’un achat en devises en semaine et des frais mini à 0,5% le week-end.

J’ai été séduit et j’ai pris une carte simple avant d’aller en Suisse pour le premier The Big Sick. Ça a très bien marché !

En pratique, vous pouvez recharger votre compte Revolut à l’aide d’une carte de crédit classique (top-up) ou par virement. Ensuite, il faut toujours choisir de payer dans la devise locale même si le TPE détecte que vous avez une carte anglaise et vous propose de payer en livres sterling. J’ai aussi ajouté ma carte Revolut à mon compte PayPal de manière à shunter les frais de conversions PayPal qui sont assez élevés et de conserver les avantages liés à ce service. Continuer la lecture de « La néobanque Revolut »

L’affaire Clémence Calvin

Depuis une bonne semaine, le monde de l’athlétisme est secoué par l’affaire Clémence Calvin. Cette marathonienne très rapide s’est soustraite à un contrôle anti-dopage alors qu’elle était en stage de préparation au Maroc. Vice-championne d’europe de marathon, elle venait de battre le record de France du 5 km pendant le semi-marathon de Paris (record car elle a refusé… probablement car il fallait un contrôle antidopage). Elle est pressentie pour une grosse perf’ au marathon de Paris. L’affaire a été bien galvanisée par une intervention vidéo de Patrick Montel, le commentateur de l’athlétisme sur France 2. Continuer la lecture de « L’affaire Clémence Calvin »

j’aime le sauna

Désolé les pervers, je ne vais pas vous raconter des histoires de corps dégoulinant avec le cœur qui bat la chamade. Je vais juste rappeler pourquoi j’aime aller au sauna et vous redonner deux liens (avec un peu de redite) pour vous donner envie de vous cultiver sur le sujet.

La chaleur est un stress pour notre organisme. La chaleur peut nous tuer et il est bon de rappeler que l’hyperthermie d’effort est une maladie très sévère grevée d’une mortalité élevée. Mais, dans des conditions maîtrisée on peut bénéficier d’adaptations après une exposition à la chaleur. C’est pourquoi j’aime aller au sauna. 

Continuer la lecture de « j’aime le sauna »