Xert Carb:fat model from Baron Biosystems is not for me !

Hi there !

Since I have done  my INSCYD testing in october 2019 I have gain a lot of insights on metabolism during cycling. I find really interesting to follow the carb consumption as a proxy for the load of a workout and a guide to adjust fueling during  a long  ride or race.

Lately, I decide to give a try to Xert with the idea of testing their Carb:Fat Connect IQ app. I have  done a lot of all out efforts recently, so my power curve  (to feed their algorithm) is quite accurate. I have  downloaded all the activities from Strava to Xert and installed  the Carb:Fat CIQ app on my Garmin Edge.

I also installed a CIQ  app called Fat/Carbs Combustion Monitor developped by Oleksiy. As input in this app, I put the estimations from Inscyd. To give you an idea, their algorithm gave me this estimation of energy  expenditure. Personally,  I  find it highly plausible. Fatmax was around 170ish  watts (MAP around 330ish) burning 0,76 g/min of fat (a bit high though  ?)

I am 39 yo, 62 kg, 7,5% fat  on a Tanita 4 points impedancemetry weight scale. VO2max consistently measured between 55 and 60 ml/kg in the lab, Garmin/Firstbeat in the same ballpark.

I have made some comparisons beetween the energy expenditure estimates by Xert and « Inscyd via Oleksiy app ». Xert constantly overestimates my fat consumption and underestimates my carb consumption. I take the problem in this side because Xert gave me what I feel like odd numbers. On average the overestimation of fat consumption is +30% by Xert and the biggest issue is the underestimation of carb consumption by a whooping 45%. If I would trust their numbers I would bunk in a race ! I have contacted their support and frankly the communication was bad.

In the end, I will stop my subscription to Xert, as a triathlete I don’t find the value in it since it doesn’t take into account the 2 other sports.

On the other side, I recommend digging your understanding in your exercise metabolism because it’s really interesting.

Some cycling experiences around the CP curve

Hi there ! With the end of the COVID19 lockdown I was eager to challenge myself. I did several critical power tests to assess my fitness and have the feelings of all out challenge like a race would be.

I had a good block of training with a lot of endurance on the bike and solid 4×8 min efforts around 90% of my HRpeak. Mid April I felt really good. This fell apart a little bit with a streak of on calls at the hospital. I put emphasis on sleep and recovery before engaging in a series of tests.

Continuer la lecture de « Some cycling experiences around the CP curve »

Test INSCYD

C’est classique : en octobre, après mes compétitions phares de l’année, je suis plein d’envie pour essayer plein de choses en matière d’entrainement. Cette année, après avoir écouté plusieurs podcasts sur la technologie INSCYD, j’ai contacté un coach habilité pour faire le test. Le process était vraiment intéressant et je serais assez enclin à encourager les cyclistes et triathlètes très sérieux à creuser le sujet.

INSCYD est un logiciel d’analyse de la physiologie d’un athlète. En gros, vraisemblablement suite à la compilation de beaucoup de données, une équipe de physiologistes allemands ont mis au point un algorithme qui analyse les efforts d’un athlète et permet de jauger de ces capacités explosives et d’endurance. En découpant bien quelles filières métaboliques (glucides versus lipides) sont utilisées, le logiciel va aussi nous donner plein de précisions sur ce que nous brûlons pour une intensité donnée. Et ça c’est aussi super utile pour programmer les apports nutritionnels plus finement que 60g de glucides à l’heure et yalla ! Continuer la lecture de « Test INSCYD »

Natation 2019

Petite virée à Londres mi-novembre pour une nouvelle analyse vidéo. Au programme : petit film sous tous les angles, test 400m pour jauger de la gestion de l’allure et des modifications du mouvement avec  la vitesse.

Les sensations sont correctes. Je ne me sens pas en super forme mais la période de l’année y est pour beaucoup. Continuer la lecture de « Natation 2019 »

Régler sa montre Garmin pour un triathlon

Courte vidéo, pardonnez moi, je n’ai pas les moyens des YouTubers !

Principal conseil : verrouillez les touches pendant la course !

Conseils :

  • pas de mise à jour avant la course
  • videz la mémoire de la montre
  • redémarrez la montre
  • enregistrement des données par seconde plutôt qu’intelligent
  • enlevez autopause
  • bloquez les boutons pendant l’activité triathlon
  • désactivez le matériel qui ne sert pas dans les capteurs
  • je vous déconseille l’usage « Extended display » si vous avez un compteur Edge car vous perdrez pas mal de champs de données sur l’Edge. Vaut mieux utiliser le Garmin Edge sans être en mode triathlon, ainsi ça permet d’avoir un fichier FIT ne correspondant qu’à la partie vélo, c’est plus simple pour de l’analyse de données et des estimations de CdA notamment.

Concernant particulièrement un compteur Edge :

  • Désactivez l’auto-démarrage, le GPS génère parfois des autodéclenchements intempestifs
  • Même remarques que ci dessus, surtout sur les capteurs inutilisés en course