Ayez confiance dans votre altimètre !

J’ai décidé de ne plus me prendre la tête avec le dénivelé récupéré par ma montre Fenix 3 et surtout de ne plus appliquer de correction de dénivelé dans des logiciels tiers.

Les outils de sport Garmin qui contiennent un baromètre (920 XT, Fenix 3 et Vivoactive) donnent une meilleure précision que l’interpolation entre des coordonnées GPS (imprécises) et des bases de données d’altimétrie (quadrillage tous les xx mètres, moins précis, la résolution est limitée). Ainsi, je pense qu’il faut calibrer la montre au départ et ne plus toucher à rien ! En France, pour connaître l’altitude, le mieux c’est Géoportail de l’IGN. En « dépannage », des widgets sur les montres donnent l’altitude en fonction des coordonnées GPS, parfois un chouilla plus précis que l’étalonnage dans le menu altimétrie de la montre. Continuer la lecture de « Ayez confiance dans votre altimètre ! »

Utilisation de la Fenix 2 pour les sports aériens

Hello !

J’ai testé début août la Fenix 2 dans deux configurations aéronautiques : vol avion + voltige et parachutisme.

Le verdict est bon. L’altimètre était réactif. En avion ça se passait vraiment bien. En montant bien avec un Pil motorisé B2H4 (1000 ft/min environ) la montre suivait. Il existait un petit décalage entre la Fenix 2 et les altis analogiques au delà de 12 500 pieds. Rien de préjudiciable.

En chute libre, la lecture de la Fenix 2 est bonne. Le rafraichissement de l’écran est juste un poil en retard pour suivre la chute à 50 m/s. Ceci dit l’alti était presque au même niveau d’affichage que mon altimètre de para de référence.

Sous voile, l’altimètre était très bien lisible et je me suis amusé à afficher l’angle de plané. J’ai bien joué avec la voile et les arrières pour changer ma finesse et les données étaient cohérentes.

Il me reste à tester le mode HALO/HAHO. Un de ces 4 peut-être…

Utilisation de la Fenix 2 pour un trail ou un ultra-trail

J’ai récemment eu la chance d’aller courir autour du Mont Blanc. C’était pour moi l’occasion de tester ma Fenix 2 sur le terrain pour lequel elle est construite. Il y a du bon et du moins bon. J’ai envie de voir le verre à moitié plein : la montre peut faire le boulot mais il faut oublier les promesses de Garmin.

Continuer la lecture de « Utilisation de la Fenix 2 pour un trail ou un ultra-trail »