IPP EVIL

Aujourd’hui j’ai fait une journée à thème j’arrête l’esomeprazole qui coule dans les veines des 3/4 des patients en post-op de chirurgie digestive. Les internes de chir (que j’adore) m’ont regardé avec des yeux de merlans frits genre « i’ va pas mourir d’un ulcère dis ? »

J’espère que non. Voilà quelques pistes pour réfléchir à deux fois avant de prescrire un IPP non justifié :

(NB, la FDA a même lancé une alerte sur le risque de pneumonie avec les IPP)

update : IPP et insuffisance rénale aigüe par là

en passant

Continuer la lecture de « IPP EVIL »