Facebook et solidarité médicale : mon cul !

Je suis un peu agacé par l’explosion sur Facebook de réactions des confrères sur le dépassement d’honoraires. Le débat est vaste et il y a mille façons d’aborder en profondeur la question de la rémunération des médecins, mais là je trouve complètement naze la désorganisation 2.0 qu’on observe dans les derniers jours. Le groupe Facebook “Les médecins ne sont pas des pigeons” récemment renommé “forum des médecins unis de france” (sans majuscule)  comporte des milliers de membres et quelques uns se gargarisent d’une solidarité interprofessionnelle forte. Mon cul !

Ce qui se passe est très simple, ce groupe pour grossir vite a été largement ouvert et on peut même en être membre sans jamais avoir effectué la moindre action pour le rejoindre ! Quelques clics et hop un collègue-contact-Facebook vous colle dans un groupe militant ! Déjà que je n’étais en désamour de Facebook mais là ça m’énerve +++

Quoi de plus facile que de cliquer sur “j’aime” quand on pointe un lien vers un groupe “touche pas à mon pognon” ? Voilà la magie du réseau social Facebook : regrouper à vitesse grand V un groupe qui n’a jamais soudé de vrais liens. Quand on propose sur Facebook des liens vers des articles médicaux, des billets de blogs touchants ou des réflexions sur la politique de santé, quelques contacts, probablement par compassion adhèrent d’un timide “j’aime” souvent sans nourrir le dialogue  (ni peut-être sans avoir dépassé le premier paragraphe du texte…) Mais je n’ai jamais observé de débat de fond qui démarrait/avançait sur Facebook.

Alors non ! Je ne serai pas « le pigeon » : je file me désinscrire ACTIVEMENT de ce groupe qui ne me ressemble pas !