L’échographie cardiaque pour l’anesthésie-réanimation

Voilà. Je viens de passer l’examen du DU d’explorations ultrasonores en anesthésie-réanimation à Lyon. Grosso modo c’est le « DU d’écho cœur pour les anesthésistes ». C’était vraiment bien et c’est le deuxième DU qui va vraiment changer ma pratique clinique après le DU de ventilation artificielle.

Je découvre tout un nouvel univers de l’hémodynamique basé sur le visuel et la réflexion physiopathologique. Ici pas de boîte noire foireuse. Avec l’écho on réfléchit, on regarde et on re-regarde après avoir re-réfléchit 😉 J’ai vraiment appris une foule de choses et j’espère avoir consolidé  mon bagage physiologique.

Je voudrais partager avec vous quelques principes m’ont particulièrement marqué depuis le début de mon apprentissage : Continuer la lecture de « L’échographie cardiaque pour l’anesthésie-réanimation »

Macro versus micro

Dans un billet récent, j’ai essayé de vous expliquer le raisonnement des anesthésistes-réanimateurs face à un challenge hémodynamique.

Le concept basique de la pression artérielle étant assimilé, on essaye de comprendre si le sang propulsé dans les tuyaux va faire son boulot : apporter de l’oxygène aux cellules pour avoir de l’énergie. Continuer la lecture de « Macro versus micro »

Le challenge de l’hémodynamique en anesthésie-réanimation

En anesthésie-réanimation on rencontre tous les jours des patients qui ont de grandes fluctuations hémodynamiques. Les drogues d’anesthésie ont une grande influence sur le système sympathique et le coeur. Ensuite le jeûne, le saignement et les perfusions impactent la volémie du patient. Ainsi les anesthésistes observent chez le patient des variations du contenu et du contenant et c’est un vrai challenge d’optimiser la situation hémodynamique pour donner au patient le plus de chance de faire face au stress périopératoire. Continuer la lecture de « Le challenge de l’hémodynamique en anesthésie-réanimation »