Lâcher prise !

on court.

tous, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément.

nous sommes nombreux à vouloir faire le mieux possible.

quand j’observe tous les talents qui m’entourent j’essaye de positiver.

on arrive encore à faire de bonnes choses avec peu de moyen, de temps et d’argent.

simplement il faut rester humain, raisonnable, humble. au risque de perdre la face et de dégringoler dans la chute perpétuelle en avant.

j’ai donc décider de ralentir. mieux cibler des objectifs et moins courir tous azimuths comme dans une course d’orientation folle où la prochaine balise est inatteignable.

dans une vie où l’ordinateur est trop important, il faut commencer par diminuer le temps passé-perdu pour mieux l’investir dans d’autres rendez-vous avec soi même et les autres. j’ai donc fait un tri drastique dans les comptes twitter suivis, les comptes facebook suivis et les flux rss. moins de quantité mais de la qualité. il faut arrêter de consommer trop d’information qui finit par ne plus rien nous apporter et nous siphonner dans une spirale infernale.

apprendre à s’asseoir. et ne rien faire.