Recommandations américaines sur les apports en vitamine D

Les auteurs de l’IOM ont publié dans le NEJM de la fin mars une sorte de justification de leur publication en reprenant notamment la littérature sur les principaux cancers cancers comme celui du sein ou le cancer cool-rectal. Leur conclusion est sans appel : « Despite biologic plausibility and widespread enthusiasm, the IOM committee found that the evidence that vitamin D reduces cancer incidence and related mortality was inconsistent and inconclusive as to causality. »

L’équivalent américain de notre Académie de Médecine, the Institute of Medicine, a publié fin novembre 2010 une nouvelle analyse des besoins en calcium et en vitamine D pour la population nord-américaine. En effet, de nouvelles recommandations semblaient nécessaires tant la littérature scientifique abonde dans ce domaine. Il y a pléthore d’études fondamentales ou observationelles rapportant des effets bénéfiques de la vitamine D dans d’autres domaines que la santé osseuse : comment les intégrer dans de nouvelles recommandations ? Continuer la lecture de « Recommandations américaines sur les apports en vitamine D »