Finir son premier ultra

J’aimerais partager ici avec vous les étapes par lesquelles je suis passé pour réussir à finir mon premier ultra. Ça peut paraitre présomptueux de donner des conseils en ayant fini une seule course, mais j’ai tellement gambergé sur le sujet que j’espère qu’il y a une ou deux idées qui pourront servir à d’autres…

Je ne sais pas tellement pourquoi j’ai voulu faire ça. Je sais que je suis sensible au pouvoir des images et je me revois des années en arrière feuilleter un magazine de trail. Les photos sont puissantes. Les paysages somptueux. Un truc est planté dans ma tête…

IMG_4627 Continuer la lecture de « Finir son premier ultra »

Progresser en course à pied

Après plus de 3 ans à m’investir dans la course à pied je commence à m’affranchir des modes et des rites et j’aimerais partager avec ce billet mes idées sur la progression en course à pied.

(Disclaimer : il ne s’agit pas de donner la moindre leçon mais plus de tirer des conclusions suite à des pièges dans lesquels je suis tombé et de discuter du sujet )

 

Continuer la lecture de « Progresser en course à pied »

La cardiomyopathie du cirrhotique

Les cirrhotiques ont une hémodynamique particulière. Le noeud physiopathologique semble se jouer autour de l’hypertension portale (HTP). La fibrose hépatique modifie la vascularisation portale et un gradient porto-systémique apparait. L’HTP couplée à une augmentation de molécules vasodilatatrices induit une vasodilatation splanchnique. Ce secteur vasculaire va piéger une partie de la volémie créant une hypovolémie relative. Les mécanismes de compensation s’activent avec stimulation du système rénine-angiotensine et du système nerveux sympathique. La rétention hydro-sodée est importante mais la vasodilatation omniprésente piège « perpetuellement » ce volume. Le cercle vicieux se dessine avec la baisse des résistances vasculaires systémiques. Continuer la lecture de « La cardiomyopathie du cirrhotique »