Catégories
médecine médecine du sport sport

Excellent article sur sport et athérosclérose (coronaire)

Je viens de lire cet article en open-access :

C’est un excellent  résumé de la problématique sport et athérosclérose. Le focus est plutôt sur course à pied et calcifications coronaires puisque c’est ce qui est le plus étudié mais le sujet est quand largement exploré.

Moi qui n’y connait rien en imagerie cardiaque,  j’ai tendance au fil des lectures à être méfiant vis à vis du CAC score et son côté un peu « fourre-tout ». Sur ce sujet on peut aussi s’interroger sur les motivations pour faire cet examen à des marathoniens. Si c’est uniquement à  visée scientifique, ça a beau être intéressant sur  le plan physiopath, ça pose de belles questions éthiques.

En conclusion, pas eu d’article changeant la donne depuis mon billet de l’hiver  2019, mais si le sujet vous intéresse cet article est vraiment une bonne lecture.

P.S. ça serait sympa qu’il y ait une app qui pompe les données Strava pour calculer la  charge d’activité physique en  MET-hours ou MET-minutes hebdomadaires. Smashrun le fait pour la  CAP.

2 réponses sur « Excellent article sur sport et athérosclérose (coronaire) »

De ce que je comprend du score calcique, il est positif chez des patients qui ont des epreuves d’effort pathologiques, donc chez qui on aurait de toute manière posé un stent. Il est négatif chez les personnes jeunes et en bonne santé. Par contre, lorsqu’il est positif chez des personnes avec quelques pathologies cardio-vasculaire équilibrées, stables, en apparente bonne santé, avec épreuve d’effort normale…c’est là que ça me pose problème : est-ce qu’on a des études suffisamment longue pour prédire le risque CV de ces gens là ?
Mon doute concerne la persuasion de devoir posé un stent dans cette population sans aucune certitude de prévenir quoi que ce soit. Aux USA, c’est facturé 6000€. En France, largement moins. Mais on peut poser la question d’une dépense de santé sans réel bénéfice connu (ni même estimable). Si tu as des données, je suis preneur.

Hello,

comme c’est quand même assez loin de mon coeur de métier, je ne connais pas assez le CACS.
Je comprends que c’est probablement utilisé comme un outils pour affiner le risque CV déjà orienté par des calculs de risque CV à 10 ans.
Je comprends aussi que les technologies radiologiques évoluent vite et que du coup les évaluations à long terme sont un peu caduques.
Dans ma bulle/réseau, je vois des cardiologues plutôt enclin à soutenir le traitement médical vu que pas mal d’études sur la coronaropathie montrent que les pratiques interventionnelles ne rendent pas souvent service au patient en dehors de l’urgence (c’est ce que je comprends du moins)
Pour revenir au sujet du sport, je crois que le CACS a été proposé pour explorer l’hypothèse que le sport (et surtout la course à pied à haut volume+intensité) pouvait générer de l’athérosclérose. C’était moins invasif de chercher au scanner qu’avec une angiographie. En tout cas ça fait beaucoup de bruit pour pas beaucoup de signal ! Merci O’Keefe !!

Répondre à nfkb Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *