Catégories
pensées

Est-ce que les cryptos rapportent ?

Ça fait plusieurs mois que je suis en pointillé l’industrie des cryptomonnaies. Mon regard a été attiré par la nouvelle explosion des cours en début d’année 2021. J’avais déjà essayé de m’y intéresser en 2017 mais mon incompréhension totale du sujet m’a fait faire des erreurs et la partie de casino a été vite terminée. Je précise que je n’ai aucune éducation en matière d’économie et de finance, ça a facilité le siphonage de quelques euros par plus malin que moi. Les malins, se sont les vendeurs de rêve qui appuient sur nos leviers émotionnels pour qu’on leur achète des trucs (ICO trap). Ça a été l’occasion pour moi d’apprendre qu’il y a énormément de marketing dans les produits financiers comme dans tout ce qui se vend et s’achète. Autre apprentissage de 2017 a été d’être prudent avec les innovations. J’ai toujours été attiré par les nouveautés, c’est un piège classique pour moi. Le manque de recul vis à vis d’une technologie peut se payer cash. Bref, faut se méfier de ses émotions, organiser des garde-fous pragmatiques et s’auto-discipliner (#jocko).

Cette année, j’ai regardé la montée des cours de plusieurs cryptomonnaies avec plus de prudence. J’ai été extrêmement tenté de rejoindre le bull run complètement intoxiqué par le classique FOMO (fear of missing out). On imagine qu’on peut devenir trader du jour au lendemain, quelle blague ! Quel métier s’apprend du jour au lendemain ? Comment peut on si facilement se faire avoir par la tentation de l’argent facile ? En fait, un gros paquet « d’investisseurs » en crypto sont des joueurs impulsifs déguisés en trader. Hop, un costume Zara, un détartrage et on deviendrait financier ? Cte blague ! Cette année, j’ai fait un embargo temporel avant de mettre le moindre euros dans cette industrie. Je me suis promis de lire sur le sujet et de comprendre où je mettais les pieds. Tl;dr J’ai mis de côté l’aspect pécuniaire pour m’intéresser au concept de monnaie.

C’est vraiment intéressant d’essayer de comprendre ce qu’est une monnaie. Comment ce concept peut être relié aux problématiques de territorialité, d’état, d’énergie et de confiance. Je me souviens avoir aussi été marqué il y a quelques années à la lecture de Sapiens par l’idée que la monnaie est une des choses les plus universelles dans l’humanité. On se nourrit d’échanges…

Je suis un peu mal à l’aise pour écrire sur ces sujets tant j’effleure à peine les sujets dans mes lectures. Néanmoins, je veux partager avec vous cette idée qui me tient à cœur depuis toujours : être curieux, aller creuser des sujets qui n’ont rien à voir avec vos intérêts habituels est super enrichissant (sic) ! Dans ces heures où la crise covid est omniprésente, j’ai besoin de discuter aussi d’autres sujets, en bon blogueur rustique je ne résiste donc pas à vous demander si le sujet des cryptos vous intéresse, si ça vous crispe ou si vous ne comprenez pas du tout ce que c’est. Drop a line in the comments guys ! Cheers !

4 réponses sur « Est-ce que les cryptos rapportent ? »

Salut Rémi,
Les marchés financiers sont déjà compliqués, les cryptos c’est une autre histoire : on parle d’un marché immature. Le principale ennemi d’un investisseur reste lui-même et ses émotions. Il est indispensable de se former et de suivre des gens compétents mais pas n’importe quel gugusse qui décrit sans comprendre.
Ceux qui croient en cette technologie sont de plus en plus nombreux (et j’en fais partie). Évidemment les structures financières « classiques » voient ce marché d’un mauvais oeil et font tout pour éloigner les particuliers de cet univers (la mauvaise foi est criante) car ils savent très bien que ce sera à leur dépend.
Lors de ce cycle, les institutionnels entrent dans la partie, des multinationales commencent à accepter les cryptos, un pays fait du bitcoin une monnaie nationale… Bref le monde entre dans l’aire crypto et la France le fera en retard comme pour Internet (qui n’avait soi-disant aucune chance face au…minitel).
Pour bien des projets, cela se passera de manière transparente et les utilisateurs ne sauront même pas que le service qu’ils utilisent est basée sur la blockchain.
Pour celui qui épargne/investie une partie de son capital, une allocation crypto peut être un choix astucieux, avec ou sans intermédiaire. Comme pour tout investissement, il est nécessaire de se former et de comprendre le sous-jacent car chacun reste responsable de sa stratégie et de ses choix.
Où (Quel actif) ? Quand (à quel niveau) ? Comment (quel marché, gestion de risque) ? Pourquoi (stratégie) ? Ce sont les questions auxquelles il faut savoir répondre à chaque opérations.
Voilà voilà.
J’ai hâte de lire d’autres avis

Les cryptomonnaies :
Où ? : Assis sur aucun actif ni une quelconque contrepartie.
Quand ? : Jamais
Comment ? : De la spéculation assis sur l’espoir que d’autres « investisseurs » (hum hum hum..) plus nigauds que soit y croiront après nous pour continuer à faire monter les cours.
Pourquoi ? : Parce que l’investisseur de base est crédule et cupide…(et stupide ?) mais probablement parce qu’il n’a pas de formation en finance/marchés qui l’empêche d’avoir un esprit critique et le laisse dans son aveuglement.
Donc on fera en sorte – bien sagement – d’être à l’écart de ces produits de pure spéculation car la raison doit nous pousser à investir sur des actifs financiers qui en ont les attributs (niveau étude supérieure en économie finance pour bien comprendre).

C’est bien d’avoir ton avis +++
Moi ce que ça m’a rapporté c’est des soucis quand j’ai essayé mais aussi l’envie de me cultiver sur la monnaie et l’économie.
Ça me marque beaucoup ce côté pyramide de Ponzi géante. Mais je me pose la question à l’échelle de monnaies Fiat lorsque l’on voit des crises à l’échelle d’un état. Certes elles sont multifactorielles et pas juste basées sur un effondrement de la confiance mais en soit un billet de banque n’est il pas qu’un symbole aussi ? Ce qui compte c’est la valeur qu’on lui attribue non ?

Chaque grande révolution passe par 3 phases : ridicule – dangereux – évident
– la terre est ronde : ridicule – dangereux – évident
– le droit de vote des femmes : ridicule – dangereux – évident
– pouvoir voler dans le ciel : ridicule – dangereux – évident
Ce qui est intéressant c’est que de nos 3 commentaires, on illustre tout à fait cette progression :
Selon Molinaro et ses jugements : c’est ridicule
Selon Rémi : c’est dangereux
Pour moi : c’est et/ou ce sera évident.

On verra bien d’ici quelques années.

Répondre à nfkb Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *