Catégories
matériel sport

Dernier essai avec un capteur Supersapiens

J’ai profité d’une semaine dédiée au vélo pour refaire un essai avec le capteur Supersapiens dont j’ai déjà parlé dans des billets (ici, et ). Je rappelle que j’ai acheté mes deux capteurs ce qui me donne une grande liberté de ton.

TL;DR : je n’en rachèterai pas parce que c’est inutile et parce que je n’aime pas ce que dégage cette entreprise.

J’étais dans l’inconnu sportif en faisant une semaine dédiée au vélo avec 120 km et 2000 de dénivelé positif par jour. Vu comme je suis parfois cramé le dimanche midi je craignais un peu l’enchainement des étapes. Il me paraissait donc probable que j’ai des coups de « moins bien » et je voulais voir ce que ça donnait en matière de glycémie à ce moment là.

Avant de partir j’ai essayé d’installer l’app Connect IQ sur mon Edge 530, mais sans que je comprenne pourquoi je ne l’ai pas trouvée. Uniquement pour Fenix, et je ne comptais pas emmener ma Fenix avec moi (stratégie minimaliste pour le poids emporté 😉

En fait, tout s’est bien passé, et sous couvert d’une alimentation régulière et d’un rythme raisonnable, j’ai pu enchaîner les étapes sans rentrer dans le dur. Je n’ai pas regardé une seule fois pendant mon séjour l’app Supersapiens pour voir où j’en étais pendant le séjour… ça vous dit un peu comme cet appareil était déjà enterré dans mon esprit.

Je regarde donc les datas une semaine après avoir fini mon périple. Mes constatations en vrac :

  • les séances de sports sont mal définies dans l’app Supersapiens, par ex il m’indique une séance de vélo terminée à 16h alors que nous sommes arrivés à 19h
  • les petits-déjeuners pourtant bien classiques tartines/confiture ont moins fait monter ma glycémie que lors de l’expérience précédente
  • l’après-midi du 5ème jour, l’appareil m’a indiqué une glycémie au ras des pâquerettes tout l’après-midi alors que je n’ai pas eu de vrai coup de mou et que nous avons déjeuné normalement le midi
  • enfin, mon capteur s’est détaché alors que je nageais en mer. Je ne l’ai pas perdu mais la mesure ne fonctionnait plus. Je n’avais pas l’autocollant doublant le moyen de fixation qui est disponible aujourd’hui je crois.

 

Bref, je n’ai pas trouvé utile le capteur. Je ne sais pas comment m’en servir et je pense qu’il y a beaucoup de choses qui influencent notre glycémie et que Supersapiens est avant tout fort en marketing pour nous faire croire qu’on va mieux comprendre la relation entre notre alimentation et le sport. Je trouve d’ailleurs que cette boîte met le paquet en matière de marketing mais je ne sens pas la passion pour le métabolisme et la démystification de celui-ci. J’ai essayé d’avoir des échanges avec des employés de cette société et c’était franchement nul. Du genre on démarre la conversation et ça s’arrête brutalement avec des promesses et zéro retour ensuite. C’est un manque de respect qui m’a choqué, je n’ai jamais vu ça depuis que je teste des gadgets pour le sport.

En conclusion, je ne rachèterai pas de si tôt des capteurs de ce type. Pour le sport je trouve ça complètement inutile. Pour la vie courante, c’est probablement plus utile mais faut aimer s’auto-culpabiliser dès qu’on mange des glucides (fort utiles pour les sports d’endurance).

Post scriptum, en me baladant dans l’app j’ai vu qu’ils ont inventé une « zone de performance de la glycémie« . Je ne sais pas comment on peut définir une zone où on est performant. Performant en endurance ou pour un critérium ? Bref, à part peut être Asker Jeukendrup avec les pros qu’il suit de près, je ne sais pas si beaucoup de gens ont des idées claires sur une cible de glycémie pour tel ou tel effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.