Catégories
sport vélo

Prépa 2022

J’essaye de travailler plus en endurance haute comme je l’ai écrit précédemment. Voici un comparatif 2018 vs 2022 au 1er mars.

Toutes les activités :

Mais mon focus, c’est surtout le vélo :

On voit que je travaille plus l’endurance haute mais proportionnellement moins de « très haute intensité ». Je pense que je vais réintroduire ça parce qu’au fil des années j’ai la sensation que ça me convient bien.

 

2 réponses sur « Prépa 2022 »

quand même plus rigolo de jouer les hautes intensités 🙂
Et surtout je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas mieux de travailler régulièrement toute la plage des intensités cardio.
Mais il faut accepter de ne pas y arriver tout le temps… De mon côté, un équilibre qui semble bien fonctionner c’est d’en faire 1 par semaine en vélo et de garder des intensités plus modérées et légères en courant. C’est bien pour la motivation aussi !

salut !
j’aime bien ton concept !

Ici c’était juste un billet mémo pour moi, comparant avec le début de 2018 où j’avais eu la forme en juin.
La haute intensité arrive juste maintenant dans mes entraînements et je suis d’accord avec toi que c’est probablement bien de faire un peu de tout. C’est juste que ça devient d’autant plus compliqué que je veux faire des épreuves longues et qu’il faut quand même que je fasse le métier avec des heures de selle… et avec un job à côté ça devient casse tête de tout faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.