La dette publique

Les médias me dépriment. D’une part ils nous abreuvent de choses négatives et ensuite ils n’expliquent pas le quart de la moitié et je désespère de ne rien comprendre !

Concernant la fascination pour les choses négatives, du fait divers aux drames économiques internationaux, je n’ai pas les clefs pour comprendre et analyser mais je me demande si tout cela n’est pas profondément ancré dans notre culture. Il est assez difficile de se détacher de tout ça tant on est vite privé de lien social en revendiquant d’échapper aux médias. Bref j’ai la conviction profonde que nous ne souhaitons pas cultiver de vision positive, nous n’aimons pas souligner ce qui va bien.

Ensuite j’en ai marre de ne rien comprendre aux débats techniques économiques. Je n’y connais rien et je n’ai aucun moyen personnel d’évaluer la portée des propos journalistiques sur le thème économique. Quand les médias s’intéressent à des problèmes de santé ou plus spécifiquement médicaux (comme dans « On refait le monde » sur les déserts médicaux cette semaine sur RTL) je comprends vite que les journalistes ne connaissent le sujet que très superficiellement. Ils deviennent ainsi des amplificateurs de conversations de bistrot de base. Super !

J’ai pris la ferme décision de considérablement diminuer ma consommation d’actualités. Je pense que j’investirai mieux ce temps passé à essayer de comprendre dans d’autres activités qui me tiennent à coeur.

Avant d’essayer de tourner la page, je vous propose une petite vidéo pour la route. Elle m’a été conseillé sur Twitter par @nathalie1302 et je l’ai trouvée d’une excellente qualité pédagogique pour les noobs comme moi :

httpv://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs&feature=g-like

Demain, j’arrête 😉

3 réflexions sur « La dette publique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *