Catégories
freak voyage

Stage avec Wim Hof en Pologne, part 2

Voilà plus de 3 ans que je dois écrire ces billets. Je ne sais pas ce qui a émoussé mon intérêt pour le blogging. Peut-être que c’est le manque de lecteurs ?

Replongeons-nous en janvier 2019, monde pré-covid où l’on fait de grandes réunions sans aucune arrière-pensées. Je nous replace au premier jour de mon séjour en Pologne. Nous venons d’avoir une réunion de groupe où tout à chacun se présente où j’ai réussi à faire pleurer ma voisine avec une question.

Après le déjeuner, marche digestive et première rencontre avec l’eau froide. Je pense me souvenir qu’il y a une forme d’appréhension. Je marche aux côtés d’américains mastodontes. N. est dans le meat business, Wim est amazing and he is looking forward meeting cold water. On marche dans un décor de feuillus enneigés, le bruit de l’eau nous rappelle notre objectif.

On arrive à un bras où la rivière s’élargit en aval d’une cascade qu’on entend vrombir au dessus. Faut se foutre en maillot de bain pour aller progresser dans l’eau. Mon pote JF y avance franco et je me souviens l’avoir interrogé du regard. J’ai lu une réponse du genre « ça va c’est OK ». J’y vais comme au saute d’un avion en bon état de marche. « 1,2,3 go ! » comme une formule magique qui rend les choses inéluctables. Pour moi ça marche. C’est très saisissant. Le cold shock est bien là mais en restant très peu de temps, c’est gérable.

On sort de l’eau et là c’est l’euphorie collective. On fait tous des grands mouvements de bras en chantant le mantra enseigné pour se réchauffer. C’est une expérience de groupe que je trouve quasi guerrière. On est tous remplis d’adrénaline, on fait un truc dingo avec des gens qu’on connaît à peine dans un environnement paumé et on est content. J’ai trouvé ce moment puissant. Je me suis déjà mis dans ce mode de combat pour passer des épreuves sportives et c’est fort comme sentiment. Alors quand c’est vécu en parallèle par plusieurs humains simultanément, je pense que ça donne quelque chose qui manquent dans nos sociétés et renouer avec ça a probablement des vertus.

Après de bons gros frissons, enfin surtout pour moi le maigrichon, on rentre tranquillement à l’hôtel où ça sera la mini fiesta le soir. Menés par notre DJ Bart aux cheveux sculptés, on échange sur notre vécu et on s’enthousiasme sur notre expérience. La mayonnaise prend.

Catégories
Non classé

Logbook semaine 26

Lundi 

Court test sur 1000 m à la piscine avant le boulot. Allure très douce pour voir la lactatémie à la fin. 

Bon, il semble que ça soit vraiment mieux de prélever l’oreille pour le lactate en natation. 

J’ai lancé un petit débat sur le sujet sur Slow Twitch, évidemment les nageurs sont revenus avec la technique gnia gnia gnia. Comment on fait quand c’est trop tard pour devenir un nageur ? On fait comme on peut !

Une petite séance de muscu en fin de journée. Premier squats chargés. C’est intéressant comme la musculation me permet de faire plein de nouvelles choses.

Mardi

Juste un trajet aller-retour au travail en courant à pied. 

Très bonnes sensations le matin dans une belle lumière

Mercredi

Deux soirées à la suite et de garde ce soir, alors repos sportif s’impose. 

La Garmin semble apprécier le repos.

Jeudi

Première sortie longue à pied depuis 1 an ! Je me suis un peu enflammé sur le rythme mais j’étais facile. Etonnant pour un lendemain de garde ! Je l’ai payé par le retour de quelques douleurs à la fin et après la séance. 

Natation très très cool, focus sur la récupération et un peu de technique sur le catch, j’essaye de bien allonger les bras et de plier mon coude. Difficile sans oeil extérieur de savoir si on bosse bien la technique mais bon, l’objectif c’est surtout récup.

Vendredi

Un petit peu de zone 2 sur le home-trainer avec un rapide (12 minutes) test FTP à la sauce Garmin. Je sais que le FTP Garmin me donne toujours des valeurs bizarres mais je fais le test quand même. Je me sais en petite forme mais ça me fera un « étalon Garmin ». On verra dans un mois ce que ça donne. 

Grosse séance de muscu avec recherche du 1 RM au développé couché. Qu’est-ce que c’est dur ce genre de test ! Mais c’est marrant de faire des nouveaux trucs. 

Samedi

Ambiance morose à la maison, motivation en berne pour faire un test 20 min mais je le fais quand même !

Je sais que c’est dur mais mon corps a oublié comme c’est intense !

Enchainement avec un petit footing très doux, je n’ai jamais regardé la montre, tant mieux ! À 7:00 au kilo, ça doit être un de mes footings les plus lents. 

Courte natation l’aprem, les bras me font encore mal de la muscu. 

Dimanche

Bonne sortie vélo avec les copains pour chasser les petits carreaux. Le vent a fait monter l’intensité de cette sortie. Au final, sortie bien sympa. 

J’avais envie de faire 5-6 km à pied l’après-midi, mais pas assez de jus. 

Catégories
logbook sport

Logbook semaine 25

Logbook semaine 25

Lundi 

Un peu de muscu vite fait au saut du lit avant la route du retour. 

Des difficultés pour rentrer à la maison, c’est la vie… du coup juste un footing rapide en fin d’après-midi.

Mardi

Muscu très difficile pour moi ! Tractions, pyramide d’effort sur les dorsaux, j’en sors rincé ! 

Je décide quand même d’aller nager pour aller dire bonjour aux copains. Je fais mes 3k en enchaînant des 400 cool et des 400 avec des plaques. Après 2400, je sens pas mal de fatigue quand même.

Mercredi

Trop de fatigue musculaire. Décision de repos sportif.

Jeudi

Trajet au boulot à pied, rythme cool. 

Muscu en rentrant le soir, bon travail sur le dos, encore trop juste sur les ischios pour faire pleinement les exos.

Vendredi 

Muscu, de belles pyramides haut et bas du corps, j’adore la presse à cuisse, c’est le truc où je suis le plus à l’aise ! Par contre, beau coup de bambou sur le développé-couché.

Samedi

Home-trainer le matin avec mon exo half Inigo : 45 min en zone 2 (endurance haute) puis 10 min au seuil/FTP. Ca pique, mon FTP doit vraiment être en berne par rapport à ce qu’il a été. Mais je vais bosser pour retrouver un peu de gaz d’ici les vacances au mois d’aout !

Enchainement CAP de 30 minutes, j’adore aller courir après le home-trainer, les jambes sont chaudes, ça ne coince pas, c’est cool !!

Nat l’après-midi : 200 cool et 50 accéléré. J’aime bien ce genre de séance, ça passe vite, ça rythme et je pense que c’est un bon exo. 

Bonne fatigue le soir !

Dimanche

3h de vélo avec mon pote Pierrot. Sur la fin on s’est fait sucé les roues par un mec désagréable, ça a donné l’occasion d’appuyer un peu. Là aussi je constate que je n’ai pas beaucoup de gaz quand je monte dans les tours…  

Catégories
sport

Logbook semaine 24

Lundi 

A l’attaque ! Après le repos relatif d’hier, j’ai plus de jus ! Une séance que je nomme Inigo en lien avec l’entraîneur Inigo San Millan grand adepte de l’entraînement en endurance haute. 45 min de Z2 puis 10 min Z4. J’ai pris le luxe de vérifier ma lactatémie à la fin de la Z2 : bim 1.9

Enchaînement avec de la natation, je trouve la motivation d’alterner un 400 lent avec un 400 plus rapide. C’est moins monotone comme ça. Papotage Ave deux trois potes en prime ! Ca faisait longtemps que je n’avais pas nagé 3k. Comme d’hab, je suis KO en sortant de la piscine mais c’est une agréable fatigue avec les endorphines qui vont bien.

En soirée, musculation, pas de folie avec le dos qui garde des traces de la séances précédentes mais j’essaye d’aller un peu plus loins sur les charges avec les ischios. C’est difficile (et j’y vais super prudemment) mais ça fait une bonne journée tout ça !

Mardi

Footing commute. J’essaye de rester doux dans mes sensations mais ma FC monte facilement. La chaleur déjà présente de bon matin ? Le stress pour arriver à l’heure ? Je souffle et je profite avant tout de cette belle lumière et de ma tranquillité par rapport à un trajet vélotaf. A pied, tout est plus facile !

Retour dans la chaleur. 

Mercredi 

Je voulais me lever tôt pour faire du home-trainer avant la journée de garde, mais mauvaise nuit à cause de la chaleur.

Jeudi

Footing de lendemain garde grâce à mon pote Pierre qui me sort de la léthargie. On était en endurance appuyée, du vrai zone 2 je pense.

Enchaînement avec la piscine, 3200 youhou ! Alternance de 400 cool et plus vite. Ca s’est révélé être du fartlek zigzag vu le monde à la piscine !

Vendredi

Jour de voyage pour rejoindre des potes. Je marche jusqu’à la gare. 45 min de marche tranquillou. Un peu de muscu le soir entre copains, rien de sérieux.

Samedi

Une sortie VTT de 3h, rythme très cool (100 bpm de FC moyenne) mais la nouveauté et la chaleur fatiguent quand même !  (surtout avec peu de sommeil) Un petit plouf pour se rafraichir et admirer les héros d’un swim run, j’aime bien être le seul con qui applaudit sur la plage pendant que la population se crame l’épiderme. J’aime bien l’idée d’encaisser des efforts simples sans difficulté au pied levé.

Dimanche

Rando-nu à la sauce Henry Michel. Balade à la cool le long de la mer. Bon taf de proprioception et d’endurance basique.

Catégories
covid19 freak pensées sport

déprime

salut

je n’ai pas créé un blog pour me plaindre

mais j’ai traversé une période difficile

quand on a envie de rien, c’est compliqué de faire quelque chose de constructif pour sortir des noires ruminations