Une balade à la mer #statporn

Une balade à la mer, c’est :

– 32 segments Strava

VIRB Picture

– 151 W de NP (grâce à l’aspiration en groupe…)

– zéro sprint

watts

– 1 rayon cassé

– 1500 ml de boisson

VIRB Picture

– environ 47 virages dans les beaux quartiers de la côte belge

– 26,9 km/h de moyenne grâce à une météo clémente et à la locomotive aux larges épaules 🙂

kph

– des pensées pour les fusiliers-marins de la brigade Ronarc’h le long de l’Yser

– 60 450 hectares circonscrits par notre boucle

h

– 34866 tours de manivelle

– une trentaine de kilomètres difficile pour moi (là  où nous avions eu la moyenne la plus rapide pendant une heure entre 120 et 150 km)

– 540 m de dénivelé positif dans le plat pays

profil

– approximativement 1400 kcal ingurgitées (pour probablement 3000+ dépensées)

– 3 gorgées de coca salvatrices à Ypres

– 186,8 km de route, chemin et balade champêtre

VIRB Picture

– 5h40 d’Egde 810 avant qu’il ne rende l’âme

– 13,60 euros d’addition au bistrot

VIRB Picture

– 50% de la batterie de la Fenix 3 qui est consommée

– 124 bpm de fréquence cardiaque moyenne

– 50,6 km/h de vitesse max, restons prudent

– 353 de TSS

– un record personnel de distance pour moi

VIRB Picture

– et surtout 5 copains 🙂

nieuwport

5 réflexions sur « Une balade à la mer #statporn »

  1. Impressionnant la descente à vélo. Tu as filmé avec une gopro ?
    Ca fait une sacrée sortie en endurance, 6 heures à 125 pulsations !
    Tu aurais pu mettre quelques infos supplémentaires : FC max, temps passé dans les différentes zones de FC … 🙂

    1. Salut Phil ! J’ai une GoPro première génération et elle n’est pas très pratique car je ne peux pas la piloter « à distance ». Là c’est la Garmin Virb d’entrée de gamme que j’ai fixée sur le guidon (regarde la photo sur FB prise au départ de chez moi)
      Pour la FC, avec le froid et l’effort modéré la FC ne s’est pas mesurée pendant le premier quart du parcours. En FCmax Garmin me donne un pic à 161 bpm. Il est super fugace. Dans les portions où j’étais dans l’effort, fatigué, ça oscillait entre 135 et 140. Note tout de même que les zones sont différentes de la CAP (même si je n’ai pas pris le luxe de faire la distinction dans mon tableau de stats perso). Donc en gros, cette séance c’est 99% de zone 1. C’est aussi pour ça que c’est si intéressant de travailler en puissance. Autre intérêt, à l’abri dans les roues, mon vélo avançait à 30 km/h alors que mes jambes ne poussaient qu’environ 130 W. Tout seul, à 130 W, sans vent, je pense que je roule à 23,5-24 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *