La plateforme XERT Online

Après les vacances, il fallait que je trouve des choses pour m’occuper. Ça faisait un moment que je voulais tester la plateforme d’entrainement XERT Online de Baron Biosystems.

Baron Biosystems fournit plusieurs outils avec une belle cohérence entre eux. Je les ai connus avec les applications Connect IQ d’évaluation du FTP. Ils ont une app qui détermine le FTP (oui je dis « le », tolérez le) lors d’efforts maximaux. Que vous fassiez 3 minutes ou 20 minutes à fond il en ressortira quelque chose de cohérent (même si on sait qu’évaluer précisément le FTP n’est pas chose évidente.)

XERT Online est une plateforme de suivi et d’entraînement cycliste. Seulement cycliste, c’est le hic pour le triathlète que je suis . Ils pompent vos données où vous voulez (Strava par exemple) et ils estiment votre fitness et affichent un joli graph de charge d’entrainement. Voilà une chose que j’ai bien aimée avec XERT Online c’est l’interface web. Même chose pour l’analyse d’un entrainement ou d’une course, c’est bien fichu. 

En définissant un type de cycliste que vous êtes ou que vous souhaitez devenir et en couplant ça à vos données d’entrainement, XERT va proposer des entraînements ad hoc pour le home trainer ou l’extérieur. En extérieur, il faut un compteur compatible avec Connect IQ. A l’intérieur, j’ai utilisé un vieil iPad avec succès. Les entraînements étaient bons, et j’ai aussi aussi pu tester la fluctuation « intelligente » de la cible d’effort selon une estimation en live de votre niveau de forme par l’appli au regard de ce que vous faites en matière de puissance et FC. Le seul bémol c’est que j’ai trouvé l’interface de des entraînements un peu moche, trop de couleurs partout. Aussi, j’aime bien voir ce qui m’attend (mais ça c’est peut être moins bien pour l’entrainement) et je trouve que c’est plus clair avec la plate forme TrainerRoad que XERT. Bon point quand même pour la construction des entraînements personnalisés qui est facile et efficace. J’ai ainsi pu me concocter un Gimenez aux petits oignons (cf image du paragraphe suivant).

Autre truc très sympa avec Xert, c’est leur chasseur de segment : XERT Segment Hunter. Là aussi c’est une appli CIQ, il faut donc une montre ou mieux un compteur Garmin récent. XERT récupère les segments Strava que vous avez marqué en favori dans Strava et avec l’estimation de votre état de forme il va calculer le meilleur temps que vous pouvez faire sur le segment et vous afficher en live une puissance cible. J’ai testé et ça marche bien pour collectionner les nouveaux records 🙂 (il faut faire attention à désactiver les alertes de segment natives aux produits Garmin et bien synchroniser votre appareil contenant Xert Segment Hunter avec Garmin Connect). Le billet de blog de BaronBiosys sur cette app est là.

Bien sûr, il faut un compte premium à 10 dollars par mois (pensez à Revolut, cf billet Stryd) pour utiliser touts les fonctionnalités. Mais ils offrent 4 semaines gratis et à la fin de cette période promotionnelle ils offrent une petite réduction je crois. De quoi déjà faire une belle chasse aux segments !

Enfin, Baron Biosystems propose beaucoup d’articles très intéressant à lire sur leur vision du FTP et de son évaluation. Je les ai aussi trouvé très réactif dans leur SAV et sur les forums en ligne. Le patron de Baron Biosys est récemment intervenu sur l’excellent groupe Facebook Stryd et c’était très intéressant.

Ici, je ne partage que ma vision au premier coup d’oeil. Comme souvent, vous trouverez des tests plus complets chez DCRainmaker. XERT online là et Segment Hunter là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *