calcul de pimpin

Disclaimer post-écriture : ce post mériterait qu’on me mette une ou deux claques dans la gueule. En tout cas, si vous n’êtes pas un amoureux de la machine cycliste, des calculs et du triathlon, passez votre chemin ! Continuer la lecture de « calcul de pimpin »

Utilisation de la Fenix 2 pour les sports aériens

Hello !

J’ai testé début août la Fenix 2 dans deux configurations aéronautiques : vol avion + voltige et parachutisme.

Le verdict est bon. L’altimètre était réactif. En avion ça se passait vraiment bien. En montant bien avec un Pil motorisé B2H4 (1000 ft/min environ) la montre suivait. Il existait un petit décalage entre la Fenix 2 et les altis analogiques au delà de 12 500 pieds. Rien de préjudiciable.

En chute libre, la lecture de la Fenix 2 est bonne. Le rafraichissement de l’écran est juste un poil en retard pour suivre la chute à 50 m/s. Ceci dit l’alti était presque au même niveau d’affichage que mon altimètre de para de référence.

Sous voile, l’altimètre était très bien lisible et je me suis amusé à afficher l’angle de plané. J’ai bien joué avec la voile et les arrières pour changer ma finesse et les données étaient cohérentes.

Il me reste à tester le mode HALO/HAHO. Un de ces 4 peut-être…

Los Angeles by night (2)

Comme promis, voici un peu plus de clichés du vol que j’ai fait en « sac-de-sable » entre Gillespie Field et Van Nuys au nord de Los Angeles.

Vous apprécierez la verticale de Los Angeles International… on voit les « strobes » des liners s’empiler en finale, impressionnant

Les Etats-Unis savent en mettre plein les yeux… je vous passe la Mustang en guise de Crew Car (2h de voiture gratuite pour un plein) à l’arrivée pour aller manger un morceau à l’arrivée…

Continuer la lecture de « Los Angeles by night (2) »