Estimer son CdA avec les outils en ligne

Je connais six moyen d’estimer le CdA, pour le moment les deux moins chers sont la calculette et Motionysis. Ensuite vient Best Bike Split. La solution intermédiaire c’est la soufflerie virtuelle (Virtual Wind Tunnel) avec une modélisation de votre position et de votre vélo et des calculs informatiques. Les solution très coûteuses sont l’évaluation sur piste (+/- avec des sondes Pitot) et en soufflerie.

Un exemple avec Best Bike Split là :

Motionysis est développé par Christophe Balestra. Christophe Balestra est un développeur/entrepreneur de grand talent qui a eu d’énormes succès dans le monde du jeu vidéo (Naughty Dog). C’est aussi un excellent triathlète amateur. Il a développé le site et l’app Obstri.com qui a beaucoup de succès pour comparer les résultats des différentes courses Ironman (+Roth). Ensuite, il a développé l’outil en ligne Motionysis.com pour peaufiner son aérodynamisme sur le vélo. Il y a trois parties dans Motionysis : une comparaison en image ou vidéo avec le sujet de votre choix (par défaut, Cameron Wurf <3), une estimation du CdA avec vos fichiers *.fit et enfin un outil pour se filmer et estimer le CdA géométriquement. Continuer la lecture de « Estimer son CdA avec les outils en ligne »

calcul de pimpin

Disclaimer post-écriture : ce post mériterait qu’on me mette une ou deux claques dans la gueule. En tout cas, si vous n’êtes pas un amoureux de la machine cycliste, des calculs et du triathlon, passez votre chemin ! Continuer la lecture de « calcul de pimpin »

Utilisation de la Fenix 2 pour les sports aériens

Hello !

J’ai testé début août la Fenix 2 dans deux configurations aéronautiques : vol avion + voltige et parachutisme.

Le verdict est bon. L’altimètre était réactif. En avion ça se passait vraiment bien. En montant bien avec un Pil motorisé B2H4 (1000 ft/min environ) la montre suivait. Il existait un petit décalage entre la Fenix 2 et les altis analogiques au delà de 12 500 pieds. Rien de préjudiciable.

En chute libre, la lecture de la Fenix 2 est bonne. Le rafraichissement de l’écran est juste un poil en retard pour suivre la chute à 50 m/s. Ceci dit l’alti était presque au même niveau d’affichage que mon altimètre de para de référence.

Sous voile, l’altimètre était très bien lisible et je me suis amusé à afficher l’angle de plané. J’ai bien joué avec la voile et les arrières pour changer ma finesse et les données étaient cohérentes.

Il me reste à tester le mode HALO/HAHO. Un de ces 4 peut-être…