Prédire la consommation énergétique, futur des gadgets de sport ?

Rapide billet de futurologie. Depuis que j’ai pris conscience grâce à INSCYD de l’importance de brûler du gras pour les épreuves d’endurance longue, je m’intéresse beaucoup plus à la consommation énergétique pendant l’effort. Je crois que c’est une piste d’avenir pour les gadgets de sport.

Aujourd’hui, on a une estimation assez grossière de la dépense énergétique pendant un effort. C’est pas tip top… chez moi des écarts de 14% sur des sorties récentes avec des méthodes différentes. Ce qui serait très intéressant et UTILE pour gérer un effort long, ça serait d’avoir une estimation de la quantité de lipides et de glucides brûlés pendant l’effort.

C’est difficile de déterminer sans épreuve d’effort au laboratoire mais INSCYD semble bien se rapprocher du but (avec des estimations prudentes) et XERT propose aussi des données de consommations de glucides et de lipides per effort. J’aimerais bien m’amuser à faire une épreuve d’effort qui mesure assez longtemps pour avoir des quotients respiratoires stables et obtenir ainsi une estimation plus fine de la zone FatMax.

Apport respectif de chaque filière énergétique en fonction de la puissance. (données issues d’une « vieille » épreuve d’effort réalisée à visée cardiologique. Selon une idée d’Alan Couzens sur son site https://www.alancouzens.com/blog/fatburning_test_2.html

En attendant je me suis amusé à tester l’app CIQ Xert Fat:Carb (accessible avec l’abonnement à Xert) qui indique la consommation de glucides et de lipides lors d’une sortie vélo facile. J’ai rapidement été déçu : l’app me trouve beaucoup plus économe en glucides que je ne le pense possible (ce que j’estime avec une vieille épreuve d’effort)…

enfin, c’est pas grave, y’a de l’avenir dans ce domaine je pense ! En effet, une fois que vous savez quelle consommation de glucides vous avez pour un effort donné, en sachant quelle réserve de glycogène est présente au départ, vous pouvez calculer combien de temps vous pouvez tenir en vous alimentant régulièrement.

Le champ Xert est le premier en haut.

 

4 réflexions sur « Prédire la consommation énergétique, futur des gadgets de sport ? »

  1. Arriver à estimer de façon presque précise la consommation de gras et de glucides est un graal. Par contre, je me comment les algorithme arriveront à un résultat correct sans calibrer avec une mesure respiratoire à minima au tout début.

    1. INSCYD le fait pas trop mal (spot on sur FATMAX en tout cas) avec un peu d’écart sur ma consommation de glucides qui est sous estimée dans les faibles efforts par rapport à ce que je calcule sur une épreuve d’effort de 2018.
      Xert est dans les choux par contre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *