Catégories
médecine médecine du sport pédagogie pensées sciences sport

Accélération de la révolution cardiaque

bang !

Les athlètes jaillissent de la ligne de départ. Les muscles réclament brutalement de l’oxygène et la pompe cardiaque s’accélère pour propulser le précieux oxygène vers les muscles.  Au paroxysme de l’exercice, le débit cardiaque peut atteindre 40 litres par minutes !

Quels sont les grands mécanismes qui pourvoient à multiplier le débit cardiaque ?

Catégories
anesthésie-réanimation ECN médecine pédagogie

Oxygène et BPCO

Cet article a également été publié avec une extension sur l’oxygénothérapie chez le patient avec une douleur thoracique sur le blog de Rhazelovitch : la Mine.

Un étudiant vient de me demander par mail le pourquoi du comment de l’oxygénothérapie chez le patient BPCO. Cette question, je pense que nous sommes nombreux à s’être penchée dessus au fil de nos études. C’est un peu un passage obligé, un point tournant. Amusant de voir que les chemins sont différents mais qu’il existe des endroits qui focalisent l’attention chez un grand nombre d’étudiants.

Catégories
livres médecine pédagogie

Bricolage statistique

Je suis nul en statistiques et en probabilités.

Les billets de Jean-Marie Vailloud sur grangeblanche.com nourrissent mon envie de m’améliorer.

Catégories
course à pied pédagogie sport top

Progresser en course à pied

Après plus de 3 ans à m’investir dans la course à pied je commence à m’affranchir des modes et des rites et j’aimerais partager avec ce billet mes idées sur la progression en course à pied.

(Disclaimer : il ne s’agit pas de donner la moindre leçon mais plus de tirer des conclusions suite à des pièges dans lesquels je suis tombé et de discuter du sujet )

 

Catégories
pédagogie

Solution du petit jeu

Après quelques semaines de retard voici la solution du petit jeu mathématico-psychologique : il s’agit simplement d’une suite croissante de nombres.

J’ai fait cette expérience en ligne après la lecture du Cygne Noir, j’avais trouvé remarquable cette volonté que nous avons toujours de vouloir coller une explication à tout et de vouloir coller une explication sur le dos de chaque phénomène. Ensuite la deuxième idée qui se cache derrière ce petit jeu c’est que nous savons peu progresser par essai/erreur. C’est pourtant comme ça que l’on fait la majorité de notre apprentissage !