Catégories
freak sport triathlon

Finding a new balance

Hi guys !

Another short post in line with the previous one since I incline with more and more trust to my Garmins’ algorithms to guide workouts and recovery. (The watch might be an excuse to keep some geek traits in my personality but just taking it easy is the new motto. Good is good enough !)

So, I do less volume. I am eventually getting aware of the glass ceiling of training volume when you take in account work and family. I think that I feel good and fresh for workouts around 8 hours of training, 10 hours is ok. But when I push around 12ish+ I think I get too much fatigue without the reward of physiological adaptations and progress.

For example, this week I have not done two running workouts I had planned. One for schedule issue, another one because the turbo trainer in the morning was very taxing (TEae 4,1 and TEan 2,1). Of course I can find the discipline to drag myself out to do the second workout of the day but I think it’s not going to make good adaptations. Now, I see more and more « Productive » and « Maintaining » status on my Garmin and I favor this to « Unproductive ». (More on training status here). I also monitor the recovery time on my watch face to encourage my « Grandpa from Corsica behaviour » (personal strategy to favor naps, walking slow and not getting in a rush)With this kind of form, I thought that it was time to add a bit of  high intensity training. I did it on the side of caution but I found some joy in it and I was rewarded with good numbers 😉 Even Barbie enjoyed it !

On another cool advantage of this is that I merely get more fun when I bang a workout. Fresher legs, better mood ! I also expect to get rid of some chronic running niggles. There is no point in logging many running kilometers now, I want to take advantage of the COVID-19 year to take it easy on the running side and this year is gonna be the second smallest year in terms of running mileage I think.

In the end, this year is still on its way to becoming the biggest year in terms of training volume, but I understand that this is not a recipe for success for me.

Going forward is a process where you engage your gravity point forward. You take the risk of falling, you get an unbalanced position during a fraction of the time, to find a new balance.

 

Catégories
course à pied matériel sport triathlon vélo

Entrainement guidé par Garmin, dernière MAJ Fenix 6

Hello,

petit billet rapide.

Je suis intrigué par les dernières mises à jour (12.2) des appareils Garmin qui proposent un « entrainement du jour ».

Je n’ai pas fait les exos proposés puisque je suis dans ma phase « tout pour la zone 2 » mais j’ai trouvé l’algorithme intéressant dans le sens où 1) il était très prudent me recommandant souvent le repos 2) lorsqu’un exercice était proposé c’était assez simple et classique ce qui a tendance à me rassurer !

Ensuite, lorsque je fais mes propres exos, j’affiche le Training Effect sur la montre. Comme je fais de l’endurance, il n’y a que le Training Aerobic Effect qui grimpe. Sur un exo 2×30 min en zone 2, le TE monte rapidement pendant les 30 premières minutes puis se tasse. Un peu comme « l’hystérésis » de la courbe de dissociation de l’oxygène de l’hémoglobine. Ainsi, si je me fixais comme objectif d’atteindre 2 pour un exercice cool et 3 pour un exercice sérieux, les séances seraient beaucoup plus courtes et peut-être que je récupèrerais mieux. D’ailleurs j’aimerais bien avoir la possibilité d’afficher la courbe de croissance du TE dans les apps d’analyse.

Voilà voilà… sachant que « trop en faire » est le piège numéro 1 dans lequel je tombe comme beaucoup d’amoureux des sports d’endurance je me dis que suivre un peu plus les recommandations de la montre est peut-être un bon choix vu les progrès de l’algo.

Bon dimanche !

Catégories
médecine nutrition sport

La souplesse métabolique

Fantasme éculé, le summer body. On veut brûler du gras pour instacrâner. Mais injustice divine : moins t’es fit moins tu brûles du gras. C’est la raideur métabolique, traduction foireuse de metabolic inflexibility.

Ceci est très bien montré dans cet article que j’aime beaucoup de George Brooks (king of lactate) et Iñigo San Millan.

Catégories
freak sport

Training strategy for 2021

PLEASE CHECK v2 of this post here

Catégories
sport triathlon vidéo

le miroir ne trompe pas

S’il y a bien un sport où les sensations peuvent être trompeuses c’est la natation. On se croit beau à bien tourner les bras et pousser dans la flotte et quand on filme le mouvement ça pique.

Illustration :

Mais je trouve super de se filmer parce que grâce à cette vidéo, on m’a expliqué (merci !!) plein de choses à améliorer.