#nopainnogain : oui mais…

un petit billet d’humeur comme j’aime bien en écrire quand un truc me trotte en tête…

J’ai repris l’entraînement dirigé par mon coach préféré en mars. J’aime le processus. Mes objectifs sont plus petits cette année mais je veux quand même jouer le jeu d’un entrainement sérieux. J’ai eu une période creuse dès le démarrage liée à des petits soucis de santé et après nous avons embrayé sur une montée assez conséquente en charge. Progressif mais la pente était raide quand même. Continuer la lecture de « #nopainnogain : oui mais… »

Une bonne critique des nouvelles montres

Hello, Garmin a présenté ses nouveaux modèles de montre récemment. La montre qui succède à la mienne ajoute peu de nouveautés pour un bond de prix substantiel !

Pour une revue de qualité, c’est chez Ray Maker comme d’hab’… et Nakan.ch pour ceux qui préfèrent le français.

La seule fonctionnalité qui me plaît vraiment sur la Forerunner 945 c’est la musique au poignet. Les AirPods sont tellement pratiques quand on court, avoir la musique poignet ferait sens dans ce monde de légèreté.

Les fonctions de suivi d’entraînement me paraissent être du flanc dans les grandes largeurs. Ma Forerunner 935 raconte n’importe quoi en terme de VO2MAX à vélo, de récupération et de charge d’entraînement. L’analyse HRV via leur app dédiée ne marche pas pour moi non plus. (Et c’était déjà n’importe quoi avec la Fenix 2 et 3, je ne m’imagine donc pas de bond substantiel là dessus)

Je suis donc bien d’accord avec cette vidéo que m’a proposé You Tube

Entraînez vous bien ! Laissez tomber les belles images et le marketing ! Go !

RECHERCHE insuffisance rénale et ultra trail

Bonjour,

je fais ici un appel à témoignage pour aider une collègue médecin qui mène un travail de recherche sur l’insuffisance rénale après une grosse épreuve de course à pied.

Si vous avez eu connaissance d’une histoire comme ceci, merci de la contacter

Comme vous le savez, l’ultra-endurance peut avoir des répercussions importantes sur l’organisme et dans de rares cas, entraîner des complications médicales sévères.

Ces complications peuvent exceptionnellement amener des ultra-trailers jusqu’en réanimation.
Ces hospitalisations en réanimations sont rares et surviennent le plus souvent quelques jours après la course. Ce délai entre l’événement sportif et l’hospitalisation fait que ces complications sont souvent méconnues par les médecins et les organisateurs des courses

Dans le cadre d’une étude scientifique, nous cherchons à mieux décrire ces complications graves pour pouvoir ensuite mieux les prévenir.

Pour ce faire, nous souhaiterions connaître ceux d’entre vous qui, suite à un ultra-trail, ont été hospitalisés en service de réanimation et / ou ont été dialysés.
Si vous êtes dans ce cas, nous vous serions très reconnaissants de contacter Camille Francou par mail :
camille.francou@etu.univ-st-etienne.fr pour la suite de l’étude.

Ceux qui sont concernés et qui veulent témoigner, l’étude se fera par quelques questions par téléphone.

L’équipe responsable de l’étude.

Dr Laurent GERGELE, réanimateur à l’Hôpital Privé de la Loire, Saint Etienne
Dr Nicolas MAILLARD, néphrologue en réanimation au CHU Saint Etienne
Pr Guillaume MILLET, physiologiste à l’université Jean Monet, Saint Etienne
Camille FRANCOU, interne en anesthésie-réanimation au CHU de Saint Etienne

Les crampes dans les sports d’endurance

Hello,

on me demande souvent ce qu’il faut faire face aux crampes. J’ai toujours la même réponse : s’entraîner pour être plus fort ou ralentir ! Il y a très peu de raisons médicales.

Je vous colle un dernier échange de SMS sur le sujet.

Hier soir, je feuilletais le « vieux » Lore of Running de Tim Noakes. Une somme sur la course à pied, et pourtant le chapitre sur les crampes est tout petit. Voici la page sur le sujet :

reportage intéressant sur le dopage dans le ski de fond

Ce reportage (doublé en anglais) de l’ARD se tisse autour d’une interview du skieur de fond Johannes Dürr. Il explique son histoire et comment le dopage a frappé « naturellement » à sa porte. Il s’est fait attrapé alors qu’il s’apprêtait à participer à la plus importante compétition de sa vie. Cette histoire me parait tellement transposable à d’autres athlètes de haut niveau… toute une jeunesse à s’investir pour que tout se casse la gueule dans la honte.

https://www.sportschau.de/doping/video-doping-top-secret-confession–inside-the-mind-of-a-doper-100.html